L’eau si près de « Par-delà »

Auprès de Par-delà
L’eau près de Par-delà
L’auprès de là
L’eau près de là
Aussi Par-delà
L’eau si près de Par-delà

À Hastière Par-delà

Capture d’écran 2015-02-05 à 15.28.28

Il y a quelques années, un Brabançon de 65 ans, Pierre Boon, tombe amoureux de Céramanova, les anciennes briqueteries de Waulsort dans la commune d’Hastière. Il rachète l’usine du 19e siècle qui a fermé il y a 30 ans qu’il désire transformer en logements qui conserveraient des pièces de l’usine.

Les lofts ont gardé des pièces de l’ex-usine, comme la cheminée de 38 mètres de haut. « C’était simple de la faire tomber, mais franchement, alors, ce n’était plus le projet. Elle ne sert plus à rien du tout, sauf à la regarder », explique Pierre Boon.

Au bout du chemin de halage, l’imposante cheminée en briques de 38 mètres reste le témoin du passé industriel de la briqueterie. À l’intérieur, au rez-de-chaussée, il reste d’autres structures, comme le couloir des fumées et le four tel qu’il existait.

Pierre Boon a relevé un sacré défi. Il a décidé de devenir entrepreneur quand il est tombé amoureux de ce site : « Moi, ce n’est pas mon métier. Avant j’étais loueur de chapiteaux dans toute l’Europe et puis, à 65 ans, j’ai vendu et j’ai fait ceci ».

La commune d’Hastière a accueilli ce projet à bras ouverts. Jean-Pierre Gigot, échevin de l’aménagement du territoire ne tarit pas d’éloges : « Il vient de transformer, d’un coup de baguette magique, un chancre industriel qui aurait été à charge, plus que probablement, des citoyens d’Hastière voire des citoyens de la Région wallonne et lui nous en a fait un petit bijou. C’est un véritable trésor. C’est un miracle pour nous ».

Hastière rêve de retrouver un peu du lustre d’antan quand la ville sur la Haute Meuse était un lieu de villégiature très apprécié.

Colette Jaspers avec Monika Wachter

La briqueterie lorsque Pierre Boon l’a achetée. En 2005

En 2016

Sur Google Maps : cliquez ci-dessous

Capture d’écran 2015-02-05 à 15.32.06

Sur Google street vieuw : cliquez ci-dessous

Capture d’écran 2015-02-05 à 15.36.09

Une brique dans le ventre : cliquez ci-dessous

Capture d’écran 2015-02-05 à 16.05.16

Reportage Matélé cliquez ci-dessous

Capture d’écran 2015-02-05 à 23.46.41
Waulsort transformée grâce à la rénovation de Céramanova
En 2005, Pierre Boon, passant par le bord de Meuse, à Waulsort (Hastière), aperçoit l’ancienne usine Céramanova en allant acheter des couques de Dinant. C’est le coup de cœur : « En deux heures, je l’ai achetée ». M. Boon a acquis les parts de la société, qui n’était pas en faillite, mais qui ne pouvait plus écouler ses produits, des pavés en terre cuite haut de gamme qui ne correspondaient plus aux « tendances » du marché.
Mémoire préservée
Beaucoup se seraient cassé la figure en se lançant dans une restauration de cette envergure. Mais ici, l’aventure a réussi. Le gros œuvre est terminé et, vers le mois d’avril 2015, vingt-huit lofts d’une centaine de mètres carrés seront mis en vente au prix d’un appartement à Dinant, malgré l’originalité du projet, et son caractère hautement qualitatif. « Je ne fais pas dans l’immobilier pour faire dans l’immobilier, si ça avait été un bâtiment normal, ça ne m’aurait pas intéressé. Les emmerdes ? On en a eu, mais les emmerdes, j’aime bien ».

Pierre Boon a entraîné dans l’aventure « Céramanova » un jeune architecte. Jean-Philippe Lippert sortait à peine de l’école lorsqu’il a été engagé. Il a pu mettre en pratique le thème de son mémoire : « La conservation du patrimoine industriel wallon ». Le jeune homme en a quelque peu bavé. Et aujourd’hui, le résultat est là et la satisfaction est grande, car le caractère de ce site exceptionnel a été préservé. La grande cheminée est debout comme au premier jour, comme un témoin-phare d’une période glorieuse de notre histoire récente. Afin de mettre en valeur cette cheminée une partie des bâtiments qui l’entouraient a été détruite. Par ailleurs, au cœur de l’ancienne usine, des parties de fours préservées et leurs voûtes servent d’entrée, ou de cœur, à quelques appartements.

Marbrerie « maison »
Au fur et à mesure du chantier il a fallu résoudre des problèmes et décider du niveau de finition. Les aventuriers de la rénovation ont par exemple opté pour des revêtements de pierre bleue. Pour réduire les coûts, ils ont investi dans du matériel de marbrerie. Ainsi, ils ont pu acheter des blocs dans une carrière de Neuville (Philippeville) en vrac, qu’ils ont scié et poli sur place. Résultat : un prix de revient et de vente divisé par quatre. Mais qu’on ne s’y trompe pas, Pierre Boon  confesse : « J’ai investi trois fois plus que prévu ! »

Les appartements commencent à se vendre et Pierre reste confiant, vu le cachet que son architecte et la trentaine d’ouvriers qui travaillent avec lui  depuis 2009 ont donné à l’ancien site industriel.

Source : lavenir
Emmanuel WILPUTTE

Capture d’écran 2015-02-05 à 23.54.12

Pierre Boon  est fier du travail accompli, mais surtout d’avoir procuré du boulot à de nombreux jeunes, diplômés ou non,  qui ont pu gagner une solide expérience professionnelle en travaillant sur ce vaste chantier.

 

 

 

 

Capture d’écran 2015-02-06 à 07.16.43

DSC_0423

DSC_0413

DSC_0401

DSC_0396

DSC_0417

Capture d’écran 2015-02-05 à 16.58.38

Capture d’écran 2015-02-05 à 16.42.59

Le barrage d’Hastière, l’île et l’écluse de Waulsort

DSC_0392 2

DSC_0391 2

DSC_0415

DSC_0399

DSC_0407

DSC_0408

DSC_0406

DSC_0405

DSC_0410

DSC_0402

DSC_0403

DSC_0397

DSC_0395

DSC_0418

DSC_0394

DSC_0421

DSC_0379 2

L’intérieur d’un loft

Entré extérieure

Entré à gauche de la cheminée

La coeur avant

Le cœur du loft en fin de travaux

Coeur actuel 1

Le cœur actuel

Coeur actuel 2

Entré

L’entrée

Cuisine du salon

DSC_0380 2

DSC_0376 2

La cuisine vue du salon

DSC_0367-small

Salon meuse

Salon Meuse Est

Salon de la cuisine

Salon de la cuisine

Salle à manger vue sur meuse

Salle à manger

Salon extérieur du four

Salon extérieur du four

Plan

Plan général

Salon-chambre enfant

DSC_0374 2

Entrée chambre enfant

Chambre enfant

Chambre enfant four

SDB enfant entré

Entrée douche enfant

SDB enfant

SDB enfant

Ch 2 entré 1

Ch 2 entré 1_2

DSC_0387 2

DSC_0386 2

DSC_0384 2

DSC_0385 2

DSC_0383 2

Entrée chambre parents

Ch 2

Chambre parents sud

Ch 2 sortie

Sortie chambre parents

Sortie salle de bains

Sortie SDB parents vers le cœur

Vue du coeur

De l’intérieur du cœur

Vue du salon

DSC_0378 2

DSC_0377 2

Du salon

Jardin

Le jardin

Jardin terrasse

La terrasse

Terrassse

DSC_0392-small

DSC_0422

DSC_0419

DSC_0420

DSC_0389 2

DSC_0390 2

Sur la rive gauche.

À mi-chemin entre Hastière et Dinant : Freyr

DSC_0432

DSC_0431

DSC_0430

DSC_0430

DSC_0427

DSC_0426

DSC_0425

Arrivée au rocher de Freyr !

DSC_0364

DSC_0365

DSC_0366

DSC_0367

DSC_0368

DSC_0369

DSC_0370

DSC_0371

DSC_0372

DSC_0373

DSC_0374

DSC_0375

DSC_0376

DSC_0377

DSC_0378

DSC_0379

DSC_0380

DSC_0381

DSC_0382

DSC_0383

DSC_0384

DSC_0388

DSC_0389

DSC_0392

DSC_0394

DSC_0398

DSC_0400

DSC_0401

Un petit verre à Dinant bien mérité

DSC_0433

DSC_0435

DSC_0434

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s