Assis : Attention DANGER

Le 23 janvier 2014, le journal « Le Monde » relayait un article du « Washington Post » et tirait, à juste titre, la sonnette d’alarme.
L’essentiel des informations ci-dessous confirme la réalité de ce que nous observons (de plus en plus de douleurs cervicales, de plus en plus de personnes « molles ».)

Capture d’écran 2014-01-27 à 16.19.24
Mais les remèdes que propose le « Washington Post » sont malheureusement inadéquats.
J’y reviendrai après l’article repris dans son entièreté !

AÏE – Rester assis trop longtemps est dangereux pour la santé

Capture d’écran 2014-01-27 à 16.08.40
Les méfaits de la position assise, expliqués par le « Washington Post ».

En 2009, 75 % des actifs français travaillaient dans le secteur tertiaire, selon l’Insee. Sur ces 25,6 millions de personnes, il y a fort à parier que la grande majorité passe sa journée dans un bureau, devant un ordinateur… On se doute que rester assis toute la journée n’est pas très bon pour la santé, mais en quoi, exactement ?
À l’aide de quatre experts, le Washington Post vous explique tout dans une infographie méthodique, qui fait l’inventaire des effets néfastes pour le corps de la position assise (« sitting disease »), des plus évidents, comme le mal de dos, aux plus inquiétants, comme le cancer du colon.
Ainsi l’on apprend qu’être assis huit heures par jour – la moyenne pour un adulte américain, relève le quotidien – provoque des maux « de la tête aux pieds ». Petit passage en revue des réjouissances : maladies du cœur et du pancréas, dégénérescence des muscles, problèmes de circulation, et même… ralentissement du cerveau, parce qu’assis « tout ralentit » !
En 2010, une étude de l’American Cancer Society tirait la sonnette d’alarme, affirmant que le taux de mortalité d’une personne assise plus de six heures par jour était 20 % plus élevé que celui d’une personne assise seulement trois heures par jour.
Mais pas de panique, le Washington Post vous explique comment atténuer tous ces désagréments en adoptant la bonne position et en faisant quelques exercices simples. Suivez le guide :

La bonne position assise à adopter. D’après le Washington Post.

Mais : attention,

Capture d’écran 2014-01-27 à 16.13.31ATTENTION. Cette position est NOCIVE… Voir la discussion plus bas

L’article conclut cependant, fort justement d’ailleurs, :

Bien sûr, si vous en avez la possibilité, le mieux est de passer moins de temps assis. Selon une étude publiée en 2012 dans le British Medical Journal, les personnes qui réduisent à trois heures la durée passée en position assise par jour gagnent en moyenne presque un an et demi d’espérance de vie.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/01/23/aie-rester-assis-trop-longtemps-est-dangereux-pour-la-sante/

————————————————————————————————————————————————-

Discussion :

1. 25,6 millions de personnes assises en France = un peu plus de 4 millions en Belgique !

2. Le Washington Post … fait l’inventaire des effets néfastes pour le corps de la position assise (« sitting disease »), des plus évidents, comme le mal de dos, aux plus inquiétants, comme le cancer du colon.
Ainsi l’on apprend qu’être assis huit heures par jour – la moyenne pour un adulte américain, relève le quotidien – provoque des maux « de la tête aux pieds ». Petit passage en revue des réjouissances : maladies du cœur et du pancréas, dégénérescence des muscles, problèmes de circulation..

Mal de dos, maux « de la tête aux pieds », dégénérescence des muscles : effectivement nous constatons une augmentation flagrante  de patients « multi-douloureux » (fibromyalgiques ?) et faibles (particulièrement au niveau des épaules – voir la fin de cet article développant les inconvénients de la faiblesse des muscles des épaules.)

3. et même… ralentissement du cerveau, parce qu’assis « tout ralentit » !

Nous sommes le fruit d’une évolution qui nous fit passer de la position quadrupède à la position bipède et nous fûmes pendant plusieurs dizaines de millénaires des « chasseurs-cueilleurs », des marcheurs. Nous faisions des projets en marchant, nous établissions des stratégies, nous rêvions, nous papotions. Mais à partir des années 70, l’homme s’est assis après avoir marché pendant plus de 3 millions d’années…
Quel choc ! Quelle chute !

Aristote enseignait en marchant (méthode péripatéticienne).
Aristote et ses disciples étaient appelés « promeneurs » car ils réfléchissaient, parlaient et écoutaient en marchant dans le fameux quartier du lycée, à Athènes.

Les juifs dédièrent le septième jour à l’étude de la Torah et beaucoup d’entre eux depuis plus de 5000 ans la connaissent par cœur (304.805 caractères sans voyelles).
Voyez comment ces enfants étudient !
Hyperkinétiques ? Non : concentrés et mobiles…

Avant de relever les approximations de la solution que propose le Washington Post 
(car la bonne position assise n’existe pas), détaillons les effets néfastes de la position adoptée habituellement :

Le pied, la jambe, le genou, le quadriceps :

Capture d’écran 2014-01-28 à 16.05.34

 La hanche  :

Capture d’écran 2014-01-28 à 18.29.53

– Le bas du dos  :

Capture d’écran 2014-01-30 à 15.17.01

SURTOUT…

Capture d’écran 2014-01-30 à 15.42.52Capture d’écran 2014-01-30 à 15.55.46

Cet « étirement » est aussi bien utile pour le cou et les épaules. Voir ICI

Capture d’écran 2014-01-30 à 16.25.09Capture d’écran 2014-01-30 à 16.46.19

Les épaules :

Capture d’écran 2014-01-31 à 15.06.12J’ai développé ce sujet dans cet article : « Douleurs dans les muscles des épaules »

Les coudes et les poignets :

Capture d’écran 2014-01-31 à 15.29.53

Nous avons ainsi passé en revue tous les inconvénients de la position assise, en particulier devant un écran.
Le « Washington Post » et « Le Monde » ont donc eu bien raison de tirer la sonnette d’alarme et de décortiquer tous les effets néfastes de la position assise…, mais !

Malheureusement, comme je l’annonçais au début de cet article, la (meilleure) position proposée par le « Washington Post » ne constitue en rien une solution !!!

En effet, l’homme étant conçu pour la marche, on ne peut résoudre un problème de position par une position…

Dans l’article qui suit, je vous propose de sortir du cadre et je vous invite à adopter une nouvelle idée (qui ne l’est pas partout puisque les Suédois creusent un sillon beaucoup plus intéressant depuis les années 70). On peut résumer cette idée qui s’accorde avec notre nature de chasseur-cueilleur et notre biomécanique de façon très simple :
la position assise devrait toujours rester un moment intermédiaire entre une marche et une marche.

Autrement dit : chaque fois qu’on est assis, on devrait pouvoir, sur un claquement de doigts, se relever en un geste, en une seconde…

On comprend donc aisément que la proposition ci-dessous ne répond absolument pas à cette condition !

Capture d’écran 2014-01-31 à 19.06.27

Puisque la position proposée par le Washington Post et Le Monde n’est pas adéquate, quelles sont les solutions ?

Car, malheureusement, les idées évidentes, simples, mais fausses ont la vie dure… (voir :  http://unileb.com/article.php?cat=1&id=45 )

Université St Antoine Liban position assise

Quelles solutions à l’obligation moderne de rester longtemps assis ?

Peter Opsvik : un penseur d’avant-garde de la positon assise qui pourrait aider l’homme moderne. Exercice d’admiration. (article à suivre)

Quand la mise en garde se transforme en terreur !!!

Comme d’habitude, vous pouvez m’interpeller ou réagir, je prendrai le temps de vous répondre 😆

ACCUEIL

Besoin d’un petit break pas loin de chez vous ?
Face à la mer opale dans un appartement moderne et familial (prix raisonnables)…
Cliquez sur la photo ci-dessous

Capture d’écran 2016-01-25 à 14.51.11

11 commentaires sur “Assis : Attention DANGER

  1. Fanie dit :

    Bonjour,
    Peut être pourrez vous m’aider à savoir ce qui me provoque des douleurs au niveau dorsales que j’ai, depuis, à peu près 3 mois?

    j’ai 42 ans, je passe pas mal de temps sur ordinateur , chez moi, je retravaille des photos. Je fais quelques pauses en me levant pour boire un verre d’eau, bouger un peu par certains mouvements etc. Un jour sur deux ou trois je marche de 3/4 d’heure à 1h.

    Ce qui m’arrive ce sont des douleurs au niveau dorsales comme je le disais plus haut, une raideur tous les matins au réveil. Toujours du coté gauche au niveau des côtes, je n’arrive plus trop à me tourner vers la droite car ça me fait mal.

    La douleur disparaît après des exercices (stretching et exercice qu’un kiné m’avait prescrit) que je fais presque tous les matins mais ensuite elle ré apparaît au bout d’une demi-heure, c’est trjs +/- latent dans la journée.

    Le pire c’est lorsque je m’allonge par terre je sens comme une gêne, un point douloureux aux cotes à gauche. J’ai fait des exercices pour abdos il y’a quelques mois, mais j’ai tjrs fait attention pour mon dos. Aujourd’hui dès que j’essai,au bout de 3 abdos, j’abandonne tellement la douleur revient. Je pensais à une névralgie intercostale mais au bout de quelques mois ça aurait disparu. J’ai été par 3 fois chez l’ostéopathe pour ce problème, ça ne m’a pas soulagé. Ou peut etre est ce musculaire… j’ai, il y’a très longtemps, eu cette douleur mais ça n’avait pas duré autant que maintenant.
    les efferalgans ne font rien contre la douleur.

    merci pour les quelques minutes que vous prendrez à lire ce message et à y répondre, je l’espère.

  2. Matthieu dit :

    Bonsoir,
    Cela faisait un certain que je me demandais pourquoi mes contractures cervicales s’accentuaient rapidement en position assise. Trouvez vous cohérent, dans le cas où l’on présente déjà une importante rectitude cervicale symptome du « wiplash » avec de fortes douleurs et contractures de ne pas supporter la position assise même un court instant avec une douleur qui s’accentue presque instantanément?
    En vous remerciant pour votre réponse.
    Cordialement.

  3. LEFEBVRE dit :

    Bonjour
    Je souffre depuis plusieurs années des douleurs chronqiues suivantes
    – Deux genoux : syndromes fémoro-patellaire. Avant je faisais de la course à pied et j’ai abandonné. Les nombreuses visites chez les médecin ou kiné n’ont jamais sembler être concluantes. Les douleurs s’estompaient en période d’inactivité
    – Deux coudes : syndrome d’une épicondilite. Suite à l’arrêt de la course à pied je m’étais mis à la natation et j’ai du également arrêter à cause de ces problèmes. Même conclusions en ce qui concerne les diagnostiques des médecins et kiné qui même se contredisent…

    Bref, je ne fais plus de course à pied depuis 6-7 ans et plus de natation depuis 3 ans (aucun sport depuis lors). J’essaye de temps en temps de faire du vélo sur du pat ou de marcher un peu mais cela réactive mes douleurs aux genoux (que j’essaye de traiter par la suite par des étirements et du froid)

    A présent douleur (genre inflammation) aux trapèzes, épaules, bas du dos? Le kiné me conseillde masser les épaules et de les relaxer en essayant de les laisser tomber

    Etant actuellement en période de crise, j’ai eu la chance de tomber sur votre site. Le probème viendrait donc de mes huits heures par jours scotcher sur l’écran du bureau

    Je suis un peu perdu (d’ou mes recherches sur le net), que me conseilleriez-vous?

    Merci

    Laurent

    • audalabouche dit :

      Bonjour Laurent,

      C’est en parcourant cet excellent site que je lis votre message . Je n’exerce pas de profession médicale mais depuis plusieurs mois mon mari et moi même souffrons de différentes pathologies articulaires. La description de vos douleurs aux grosses articulations sur une longue période avec finalement une douleur aux trapèzes m’a fait immédiatement penser à ce qu’on vient tout juste de diagnostiquer pour mon mari : une pseudo polyarthrite rhizomélique. Peut-être une piste….
      Cordialement

    • orthopedie dit :

      Je pense avoir zappé votre question. Désolé.
      Je souffre depuis plusieurs années des douleurs chroniques suivantes
      – Deux genoux : syndromes fémoro-patellaire. Je ne connais pas votre âge et l’importance de la « souffrance » de la rotule (grade), mais vous pouvez commencer par prendre du paracétamol (1GR toutes les 6 heures) et des chondroprotecteurs (1500 mg de glucosamine + chondroïtine) pendant 3 mois et continuer à marcher pour que vos muscles ne fondent pas (car ils protègent vos genoux) SANS aller jusqu’à la douleur.
      – Deux coudes :syndrome d’une épicondylite. Les épicondylites aux deux coudes sont rarissimes. On peut donc imaginer que le diagnostic soit erroné, car des douleurs aux épicondyles (aux coudes) peuvent être causées par autre chose que les tendons. Que dit l’échographie ? Hypothèse alternative : douleurs projetées venant de votre colonne cervicale. Pouvez-vous décrire plus largement vos douleurs ? Merci

      À présent douleur (genre inflammation) aux trapèzes, épaules : Ceci confirme l’hypothèse faite plus haut
      Le kiné me conseille de masser les épaules et de les relaxer en essayant de les laisser tomber. En lisant https://orthopedie.wordpress.com/cervicalgies/ vous comprendrez que ces conseils sont bienveillants, mais dépassés par ce qu’on sait désormais de façon sûre en Médecine Orthopédique Générale.

      Le problème viendrait donc de mes huit heures par jours scotcher sur l’écran du bureau. Ces heures assis empirent, mais ne sont pas la cause unique.

      Yves

  4. Marie dit :

    Bonsoir Yves,

    Résultats de l’électromyogramme: Syndrome du canal carpien aux 2 poignets, (pire à droite), qui irradie jusqu’aux épaules,
    faute d’avoir été prise en charge dés mes premières plaintes.
    En ce qui concerne mes omoplates, le problème vient probablement de mes cervicales, d’après le neurologue.(Ce que vous pensez d’ailleurs depuis longtemps.)

    A force d’examens divers et variés, de tests, interrogatoires etc .. ils vont bien finir par éliminer cette soi-disant « fibromyalgie »

    En tout cas, je ne lâcherai pas !

    Amicalement,
    Marie.

  5. Marie dit :

    Bonsoir Yves,
    Eh bien, ça ne donne plus envie de rester assise !
    Article très complet comme toujours, il ne reste plus qu’à appliquer vos très bons conseils.
    Bonne soirée, Marie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s