Chien qui aboie !

Elle s’appelle Marie. Elle a plus de 45 ans et travaille beaucoup (responsabilités + PC). Elle souffre depuis plus de trois mois en ne dormant que quelques heures par nuit (mal à l’épaule et mal au cou jusqu’aux omoplates). Sans l’examiner, son médecin lui prescrivit radio + échographie, puis (sur base de ces examens) il « diagnostiqua » une bursite et une névralgie cervico-brachiale. Il lui expliqua qu’il faudrait infiltrer la bourse, dans son cas, en milieu hospitalier (il pourrait infiltrer lui-même, mais il ne sait pas le faire). Marie habite en France et aurait dû attendre trois mois pour voir un spécialiste. Je lui ai dit qu’elle ne pouvait rester comme cela, elle insista et rencontra un rhumatologue qui l’infiltra sous anesthésie générale (salle d’op, anesthésiste, radiologue, infirmière, rhumatologue)… Son épaule va mieux, mais elle souffre toujours atrocement au niveau du cou. En l’interrogeant et en soupçonnant une hernie cervicale, elle se souvint qu’elle avait déjà eu aussi mal et qu’on avait diagnostiqué à l’époque une hernie cervicale.

Son médecin et le rhumatologue ont minimisé ses douleurs… Elle pense consulter un vertébrothérapeute (?) et envisage même que ses douleurs soient psychosomatiques -influencée par des âmes charitables qui ne savent pas qu’avant la découverte du bacille de Koch, par exemple, les « médecins » et le bon peuple expliquaient la maladie par des modifications d’humeurs sans envisager un seul instant que ces modifications puissent avoir été la conséquence de l’incubation de la maladie.

Que se passe-t-il donc ? L’examen clinique (au cabinet) tend à disparaître (dans le cas de Marie, une vingtaine de tests auraient pu clarifier le diagnostic et mieux l’orienter)… Les infiltrations diagnostiques ont quasiment disparu (infiltrations à l’anesthésique pour affiner une hypothèse diagnostique)… La médecine générale (quand elle s’occupe des douleurs) fait plus confiance aux images qu’à ce que dit le patient. Retour dans la caverne de Platon ?
Marie aurait pu profiter d’une infiltration au cabinet du médecin pour une poignée d’euros, mais la tendance est de confier ces actes à l’hôpital (salle d’op, radiologue, infirmière, anesthésiste, rhumatologue) : combien de centaines, voire de milliers d’euros ?
En Belgique, les puissants syndicats des médecins ont « négocié » avec l’INAMI : les généralistes peuvent continuer à infiltrer, mais ils ne peuvent plus facturer leurs prestations (suppression des codes). Et les patients sont orientés vers les spécialistes (quels délais ?) et les radiologues (quel coût ?) qui infiltrent sous contrôle radiologique (quel rayonnement ? Et Laurette qui prend son air affolé : « Il faut protéger les patients contre les excès de rayons » !)

Marie souffre depuis plus de trois mois maintenant et aucun médecin ne lui a donné de réponse à la question que je lui suggère depuis plusieurs semaines : « quelle est la cause de mes douleurs ? »

Désespérée, elle est prête à rencontrer n’importe qui sur les conseils de l’épicière du coin.

Aucun spécialiste ne se réclamerait de Platon ou de Paul de Tarse, sans doute, mais ils font confiance aux images projetées sur le fond des cavernes modernes (scanner, etc.).
Comme dirait l’autre, « Ils croient qu’ils savent, mais ils ne savent pas qu’ils croient ».
On avait proclamé la mort de Dieu et l’avènement de l’athéisme… Tous ces médecins le confirmeraient et beaucoup se réclament aujourd’hui d’une spiritualité du sourire. Car la mode est au Dalaï-lama et au bouddhisme qui suppose le mal, la souffrance, la misère, l’exploitation, l’injustice comme procédant de vies antérieures et pour lequel la femme impure, vicieuse, perverse, démoniaque, ne compte pas (lire Canon Pali qu’aime à citer le Dalaï-lama). Mais le savent-ils ? Ou le sourire de Sa Sainteté leur suffit-il ? Il faut dire que Benoît XVI n’est pas un rigolo !!!
Né sous le signe du chien (rires), j’en appelle aux mânes de Diogène le chien… J’aboie, mais je ne peux pas mordre, car la médecine comme tous les microsystèmes du « libéralisme » a très bien verrouillé sa pyramide…
Nouveauté, quand même : les médecins généralistes sont méprisés, voués aux gémonies…
Et l’on reparle d’une pénurie de médecins ! Faut-il s’en étonner ?

Autre exemple : la péridurale basse ICI a soulagé des milliers de lombalgiques, elle coûte quelques dizaines d’euros et demande 45 minutes au médecin généraliste en cabinet…
J’ai insisté pendant plusieurs années afin que ma mère en fasse une (ou plusieurs). Un jour, un orthopédiste alla dans mon sens et l’orienta vers une de ses collègues… Une journée d’hospitalisation, anesthésiste, radiologue (pour trouver un trou de la taille d’une pièce de 20 cents !!!), infirmière, orthopédiste. Elle en a fait plusieurs et va beaucoup mieux.
Heureusement pour elle et pour nous tous (qui cotisons pour le déploiement d’un tel bataillon de spécialistes dont les honoraires sont à la hauteur des risques qu’ils disent prendre, tout en négligeant de mentionner les maladies nosocomiales qu’on ne trouve pas au cabinet du médecin généraliste) !
Wouf, wouf

Vous pouvez bien sûr m’interpeller… Je répondrai à chacun, toujours !!!
ACCUEIL

61 commentaires sur “Chien qui aboie !

  1. Marie dit :

    J’ai hâte d’être à vendredi !! En espérant que tout aille mieux ensuite ..

    • orthopedie dit :

      Tenez-moi au courant jusque dans les plus petits détails.
      Yves

      • Marie dit :

        Sans problème.
        A bientôt.

      • Marie dit :

        Bonjour Yves,
        Scanner passé hier, cervicalgie C5 et C6, les nerfs sont comprimés de chaque côté. L’infiltration radio guidée s’est bien passée (impressionnant mais pas douloureux, mise à part une forte décharge électrique de quelques secondes dans l’épaule lorsqu’il a injecté l’anesthésiant). Douleur moins 40% depuis ce matin, plus de fourmillements dans les mains ni de crampes dans les bras. Une douleur « supportable » persiste dans l’épaule droite et dans les cervicales. Je croise les doigts pour les jours suivants …
        Si les différents spécialistes, dont mon médecin généraliste, avaient écouté mes plaintes depuis le début ( presque 1 an !) , la sécurité sociale aurait fait des économies !
        Adieu dépression et fibromyalgie !
        Je vous remercie pour votre écoute, de vos précieux très conseils et votre grande gentillesse et je me permets de vous souhaiter un excellent week-end Pascal.
        Au plaisir,
        Marie.

  2. Marie dit :

    Bonjour, je lisais à nouveau mes résultats d’IRM qui datent de quelques semaines ou la conclusion était :Discarthrose cervicale C6-C7 avec rétrécissement du trou de conjugaison. A l’époque je devais faire une péridurale qui n’a pas été réalisée puisque les douleurs se sont estompées. Ces mêmes douleurs sont réapparues et cette fois on me parle de stress, de muscles tendus ! C’est à y perdre son Latin …
    Bon dimanche, Marie

  3. Marie dit :

    Bonjour Yves,
    Nouvelle crise de douleur depuis 2 jours entre les omoplates ( impression de blocage de vertèbres ou de tendons !). J’ai rendez-vous chez un rhumatologue cet après midi à 16h30, j’espère qu’il ne se limitera pas à l’interrogatoire, sans toucher ou gestes, pour me donner enfin un avis clair et objectif sur mes symptômes.
    Cordialement, Marie

    • orthopedie dit :

      Bonjour,
      Comment est-elle apparue ? Pouvez-vous tourner la tête à gauche et à droite ?
      Avez-vous mal au milieu ou plus d’un côté ?
      Jusqu’où la douleur descend-elle ?
      La douleur augmente-t-elle à la toux ou à l’éternuement ou à l’inspiration profonde ?
      La douleur augmente-t-elle quand vous tentez de placer le menton sur le sternum ou quand vous essayez d’aller dans le sens inverse ?
      Yves

      • Marie dit :

        Re Bonjour,
        Elle est apparue avant hier après avoir passé 2h sur mon pc
        Je peux tourner ma tête à droite et gauche sans difficulté
        J’ai mal sur la colonne en plein milieu des omoplates
        La douleur n’augmente pas à la toux, ni éternuement
        Oui ! la douleur augmente lorsque je baisse la tête vers le menton mais pas quand je lève la tête.
        Je ne vais pas tarder à aller à mon rendez-vous, (mes 2 bras me font mal jusqu’aux épaules et cervicales)
        Je repasse vous lire en fin de journée,
        Cordialement, Marie

        • orthopedie dit :

          Cela fait penser à une (re?)chute de protrusion discale postéro-centrale.
          Ne pas hésiter avec les anti-inflammatoires et les antidouleurs (Dafalgan toutes les 4 heures) + pas de travail + grosse écharpe ou plaid épais autour du cou pour constituer un « coussin cervical » (sur lequel vous pouvez déposer votre tête).
          Consultation urgente, car douleurs dans les bras.
          Il FAUT enrayer cela au plus vite.
          Yves

      • Marie dit :

        Bonsoir Yves,
        Suite à mon rendez-vous (qui a duré 1h), un nerf est bloqué entre mes omoplates. Un problème de posture serait la cause de mes maux, je me tiens mal, prise de poids sur le ventre ( ménopause) manque d’activité physique et grande fatigue. Rien de bien méchant donc mais il faut que je modifie mes mauvaises habitudes. Je dois prendre rendez-vous avec un ostéopathe, et faire de la kiné.
        Bonne soirée
        Cordialement, Marie

      • Marie dit :

        Re Bonsoir,
         » Je venais de répondre !!!
        On n’a pas posé de diagnostic !!!
        Dommage pour la prise en charge.
        Yves »
        Si si, il m’a parlé de Cyphose et de maladie de Scheuermann et m’a prescrit du colodiprane 400mg = 3x jour
        Marie.

        • orthopedie dit :

          Assez désolant tout cela.
          La cyphose est une description d’une forme de courbure et en aucun cas une pathologie. Sheuermann = pathologie transitoire de l’adolescence.
          La colonne dorsale ne peut pas donner de douleurs dans les bras (sauf D1).
          Vous m’aviez parlé en privé de votre sœur et de ses problèmes = piste à suivre.

          Yves

      • Marie dit :

        Sur l’ordonnance pour les séances chez le kiné, le rhumatologue a écrit : DIM C8 Cyphose !

      • Marie dit :

        Bonjour Yves,

        J’ai recontacté le rhumatologue par téléphone qui me donne le diagnostic suivant: dorsalgie inter-scapulaire d’origine cervicale qui irradie un point précis entre mes omoplates. La cause est en relation avec ma position sur mon poste de travail ( d’où le problème de posture évoqué par lui dernièrement).
        Sur l’ordonnance pour le kiné il est écrit  » rééducation du rachis cervical et dorsal DIM C6 – Cyphose » en d’autres termes  » Dérangement Intervertébral minime ».
        J’ai rendez-vous chez un médecin ostéopathe le 8 octobre, en attendant je commence mes séances de kiné demain après midi. Je ne sais pas comment se traite ce genre de symptôme, le mot « minime » est étrange au vu des douleurs aiguës que je ressens.

        Cordialement,
        Marie.

      • Marie dit :

        Bonsoir Yves, Une mauvaise posture ne peut pas donner des douleurs chroniques vers les omoplates ?
        Marie.

        • orthopedie dit :

          1. Il n’existe pas de bonne position, car nous sommes encore des chasseurs-cueilleurs (donc des « marcheurs »)
          2. Rester en position est un traumatisme pour les articulations (toutes)
          3. Rester en position au niveau du cou = gros traumatisme, car petites articulations pour tête lourde.
          4. Mais le plus souvent il faut conjonction de : troubles cervicaux anciens (ex : accident) + position maintenue.
          Les gens du nord de l’Europe ont compris tout cela depuis longtemps… Comme la gamme Varier dont le slogan est : « La bonne position est…, la suivante » http://www.varierfurniture.fr/

          😉

      • Marie dit :

        Bonsoir Mr Seghin,
        Je reviens vers vous suite à ma visite chez un médecin ostéopathe hier. Il m’a demandé de m’allonger sur le ventre en sous-vêtements, bras croisé sous ma tête, il a fait de petites pressions avec les doigts de chaque côté de ma colonne (tout en bas de mon dos), descendu ma culotte et continué les petites pressions un peu plus bas. La séance terminée, je lui ai demandé s’il allait soulager le milieu de mon dos entre les omoplates, il m’a répondu que ça ne servirait à rien puisque mes douleurs sont psychosomatiques et qu’il fallait que je prenne rendez-vous avec un psychiatre( son épouse .. !) pour évacuer mon immense peine du décès de mon fils. L’ostéopathe m’a demandé d’arrêter tous mes cachets anti douleur qui selon lui ne servent à rien.
        Je reste perplexe, d’autant plus que j’ai mal depuis ce matin tout le long de ma colonne en plus de cette gène au milieu du dos + cervicales vu la position statique chez l’ostéo pendant 30 minutes !

        Re, Je suis passée chez mon médecin traitant cet après midi qui est outré par le comportement de cet ostéopathe. Je reprends mon traitement  » topalgic, miorel ainsi que des patchs versatis »

        Bonne fin de soirée,
        Cordialement, Marie.

        • orthopedie dit :

          Je comprends votre médecin traitant.
          Vous avez subi ce que beaucoup d’autres subissent de la part de certains « soignants » : une tentative d’emprise. Mais cela cache un besoin de toute-puissance que les ostéopathes cultivent en continuant à vouer un culte à un certain Dr Still qui fut rayé de l’ordre des médecins. Puis (je vous passe les détails de l’histoire), les ostéopathes américains ont pu ouvrir des universités à la condition de respecter les standards d’enseignement des autres universités de médecine. En 1986 j’ai visité le « College of ostéopatic médicine de Portland » et son hôpital. Rien ne les distingue des autres universités ou des autres cliniques. On retrouve seulement quelques techniques ostéopathiques dans les soins orthopédiques et un petit musée à la mémoire de Still qui borde un joli petit lac.
          Mais, chez nous, personne ne veut le dire, personne ne veut l’entendre, car les « idées » ostéopathiques plaisent et, surtout, parce que cette mode rapporte gros à ceux qui pratiquent l’ostéopathie (mot qui, entre nous, ne veut rien dire : os – souffrance !!!). Aux USA, la « niche » qu’occupent les ostéopathes en Europe est occupée par des chiropraticiens (on en trouve à tous les coins de rue) 😉
          Vous vous êtes enfuie et c’est heureux pour vous. Sachez que des journalistes belges se sont laissés séduire et ont vanté les mérites de cette « médecine parallèle » et que le journal « Le Monde » s’est fait, lui aussi, attrapé : https://orthopedie.wordpress.com/osteopathie-quand-les-journalistes-se-laissent-seduire/
          Gardez votre cap : diagnostic – tentative de traitement – évaluation… Jusqu’à trouver tous les outils nécessaires pour sortir de votre « souffrance ». Et surtout, n’arrêtez pas vos médicaments.
          Gardez confiance et cultivez votre sens critique (et votre bon sens)

          Yves

      • Marie dit :

        Bonsoir Yves Seghin, J’ai rencontré mon ami rhumatologue hier, il m’a parlé de ma position de travail sur mon pc et du syndrome de l’angulaire de l’omoplate !
        Mon anxiété renforce mes contractures.
        Rien de bien méchant selon lui mais invalidant au quotidien si je ne soigne pas les 2 causes.
        Bon week-end.
        Cordialement, Marie

        • orthopedie dit :

          La position de travail accent les douleurs, c’est évident… bien qu’il n’y ait pas de bonne position assise (je ferai bientôt un post sur ce sujet).
          Syndrome de l’angulaire : on y a cru pendant longtemps, mais force est de constater que l’angulaire n’est pas la cause des douleurs, mais une victime de troubles profonds qu’il faut trouver. Cf : mon article et les conclusions récentes d’une échographie.
          « Les muscles trapèze et les muscles du haut du dos, bien que douloureux, ne présentent aucune pathologie.

          Récemment je fus interpellé par un long protocole d’une échographie très détaillée du trapèze et des muscles de l’omoplate.
          Le radiologue concluait qu’il n’avait trouvé aucune pathologie musculaire, mais sa recherche approfondie me laissa perplexe :
          Les scientifiques auraient-ils découvert des pathologies de ces muscles que ce radiologue aurait pu chercher et trouver ?
          Fallait-il remettre en question l’idée selon laquelle les douleurs du trapèze ne constituent qu’une erreur cérébrale ?
          Toutes ces questions me taraudaient d’autant plus que ce radiologue est très expérimenté, qu’il est très bien équipé et qu’il se tient au courant de toutes les nouveautés…
          Je décidai donc de lui téléphoner pour faire le point.
          Et à toutes mes questions, il me répondit simplement que les scientifiques n’avaient rien mis de nouveau en évidence, mais qu’il avait exploré ces muscles parce que le médecin avait insisté (le patient, très plaignant au niveau de ces zones, était persuadé que ces muscles étaient déchirés ou très enflammés.) »
          https://orthopedie.wordpress.com/douleurs-dans-les-muscles-des-epaules/ + https://orthopedie.wordpress.com/le-desarroi-des-douloureux/
          Masser l’angulaire ou y appliquer quelque technique que ce soit n’aidera sans doute pas, mais s’il le prescrit tentez-le !

          Je ne peux rien dire d’autre pour l’instant.

  4. Marie dit :

    Bonjour et merci de vos très bons conseils.
    Je prends des sachets de sucralfate pendant 15 jours, ensuite je dois faire un test par pipette « helikit » au labo pour détecter la présence ou non de l’Helicobacter. Mon estomac a été malmené par les anti inflammatoires ! En ce qui concerne mes cervicales, elles restent sensibles et je redoute toujours une nouvelle crise de douleur. ( traiter manuellement, je n’ai pas compris !)

    Bon week-end, cordialement,
    Marie.

    • orthopedie dit :

      Bonjour,
      Pour vos cervicales :
      Puisque vos grandes douleurs ont cessé, ce serait le moment pour tester si on peut recentrer le disque (les disques) par des techniques manuelles. Idem pour vos articulations qui pourraient profiter du Massage Transversal Profond.
      Malheureusement ces techniques tendent à disparaître : trop difficiles et trop fatigante. Cherchez quand même un kiné formé en Médecine Orthopédique Générale selon Cyriax (au besoin, vous pouvez contacter Steven Deconninck : E-mail: info@etgom.be).
      tous mes vœux.

      Yves

      • Marie dit :

        Bonsoir Yves,
        il n’y a pas de risques de toucher aux vertèbres cervicales ? ( c’est juste une question car j’entends souvent dire qu’il ne faut pas manipuler cet endroit là !)

        Je vous remercie pour l’adresse mail, je vais écrire dés ce soir.

        Bonne fin de soirée, cordialement
        Marie.

        • orthopedie dit :

          Il est vrai que les techniques chiropractiques sont dangereuses. Les manipulations ostéopathiques le sont moins. Mais il faut consulter quelqu’un qui est formé en Médecine Orthopédique Générale (il utilise des techniques sécurisées; C’est d’ailleurs pour cela qu’il ne doit pas prendre d’assurance spéciale).
          Yves

      • Marie dit :

        Merci pour cet ajout.
        Je ne sais pas si la méthode selon Cyriax est pratiquée chez nous ( Nord de la France)
        je vais attendre une réponse de votre collègue.
        Amicalement,
        Marie.

      • Marie dit :

        Bonsoir Yves,

        Je tenais à vous dire que j’ai reçu une réponse négative de Mr Steven Deconninck, il ne connait pas de praticien dans ma région en France. Pour mes problèmes gastriques, aucune solution n’a été trouvé à ce jour, les différents traitements ne fonctionnent pas. Une fibroscopie de l’estomac est programmée vendredi prochain.

        Bien amicalement et bon weekend,
        Marie.

  5. Marie dit :

    Bonjour Yves,

    Les tests réalisés ce matin par le professeur de rhumatologie confirme les soupçons de mon médecin, je suis atteinte de fibromyalgie. ( vous y faisiez allusion aussi dans un commentaire )

    Sur les clichés de ma dernière radio ( qu’il a gardé pour montrer à ses élèves) un bec de perroquet est visible sur une vertèbre juste à côté de mon omoplate, (plutôt rare à cet endroit selon lui) qui provoque cette douleur vivre continuelle.

    Hier, je suis allée voir l’ostéopathe pour la 2éme fois, les manipulations ont exacerbés mes douleurs ce matin et toute la journée, notamment à la tête et aux cervicales ( il ne savait pas encore pour la fibromyalgie) je ne sais pas s’il est conseillé de le revoir !

    Demain je vois mon généraliste pour faire le point et être mise en invalidité, ce qui me contrarie fortement mais face à de telles douleurs aux muscles, je n’ai pas trop le choix.

    Pour le moment le rhumatologue m’a donné 2 flacons de  » fibromyalgine » à prendre matin et soir pendant 3 mois à compéter avec un mini dosage d’antidépresseur demain par mon généraliste et quelques séances de kiné.

    Je ne connais pas cette maladie, je sais pour la vivre au quotidien quelle est très invalidante, cette maladie pourrait être en rapport avec le choc du décès de mon fils unique.en 2010 et dont je n’ai toujours pas fait le deuil.

    Bon début de soirée,
    amicalement,
    Marie.

    • orthopedie dit :

      Marie,
      j’ai déjà répondu en partie à votre question dans une réponse plus récente.
      Un bec de perroquet n’est QU’UNE IMAGE RADIOLOGIQUE qui est la manifestation de la dégénérescence d’une structure, mais qui ne provoque pas de douleurs.
      Si les techniques ostéopathiques vous ont empiré, cela peut être utile. En effet, les ostéopathes ne pratiquent pas de techniques en traction. Mais si le fait d’avoir « traité » votre cervicale vous empire, cela veut dire qu’une partie du problème est à chercher de ce côté.
      Si vous n’avez pas d’autre solution que les médicaments anti-douleur, allez-y. Mais surtout, continuez à bouger.
      Et si vous passez en Belgique…

      Yves

      • Marie dit :

        Bonsoir,
        Je cherche à comprendre ce qui m’arrive et je ne baisse pas les bras. Je ne suis pas convaincue par le diagnostic fait hier après midi, je sais que plusieurs facteurs sont à l’origine de mes problèmes.
        Tout d’abord mon anxiété : le décès de mon fils atteint d’une maladie très rare, un chordome du sacrum dont je vous passe les détails mais qui a été extrêmement traumatisant pour lui bien évidement mais pour moi aussi, sa maman.
        Ensuite ma position sur le pc tête baissée et bras tendu pendant de longues heures avec le stress des clients et de mon employeur.
        Depuis ma visite chez l’ostéopathe mes cervicales sont à nouveau  » bloquées  » je sens une tension partant du cou vers les omoplates de chaque côté, des tensions sur le dessus du crane en « forme de casque », des problèmes digestifs et un mal être général.
        Je sors beaucoup moins, je me renferme sur moi, toujours cette impression de ne pas être comprise par les « professionnels » de santé !
        Je ne suis pas très loin de la Belgique, il serait tout à fait possible de m’y rendre ..

        Cordialement,
        Marie

        • orthopedie dit :

          Madame,
          Votre problème est d’abord mécanique et doit être abordé ainsi.
          Bien sûr vous traversez une période difficile (la maladie de votre fils), mais cette épreuve n’explique rien, car un stress psy ne PEUT PAS provoquer un trouble mécanique. Cependant, ce stress peut abaisser votre seuil de sensibilité à la douleur. Méfiez-vous donc des explications psy, car elles détournent souvent l’attention de l’essentiel : la mécanique… Je vais essayer de continuer le chapitre 2 à propos des cervicales (cercle vicieux).

          Yves

        • orthopedie dit :

          Chère Marie,
          j’ai un peu continué mon post sur les cervicalgies : https://orthopedie.wordpress.com/cervicalgies__cercle-vicieux/

          Yves

  6. Marie dit :

    Bonjour Yves Seghin,

    Je suis allée passer mes radios ( omoplates et rachis cervical) et la radiologue m’a dit que j’avais une grosse calcification sur mes omoplates (+ arthrose, scoliose et becs de perroquet, je savais déjà), elle a aussi fait allusion au ganglion maxillaire ? je ne vois pas le rapport ! )

    Bref: résultats définitifs lundi après midi par écrit.

    Cordialement,
    bon weekend,
    Marie.

    • orthopedie dit :

      Bonjour,
      Rien de nouveau en effet. Attention : il y a peut-être une calcification dans les structures entre l’omoplate et l’humérus (mais pas sur l’omoplate), ce qui peut être une des pistes à investiguer en plus de votre colonne cervicale qui nécessitera sans doute un scanner faute d’un examen clinique précis.

      Yves

      • Marie dit :

        Bonjour Yves,

        Je reviens vers vous avec la conclusion des radios :

        Il semble exister une attitude scoliotique.

        Ostéophytes antérieur des corps vertébraux TH6 à TH8, TH11 et TH12

        Remaniement dégénératif ostéophytiques du rachis thoracique sans recul du mur vertébral postérieur ou tassement vertébral pathologique.

        Présence d’un amas de micro-calcifications en projection sous-scapulaire gauche pouvant être en rapport avec un ganglion calcifié axillaire ( à corréler à l’examen).

        Cordialement,
        Marie.

        • orthopedie dit :

          Bonjour,
          Je ne sais plus quel âge vous avez…
          Votre colonne a souffert mécaniquement, c’est évident. Mais ces images ne sont pas exceptionnelles.
          Demandez ce qu’il en est de ce ganglion, mais je crois qu’il n’a rien à voir.
          En conséquence, votre colonne a souffert, mais on ne détecte pas de pathologie qui explique vos douleurs.
          Un scanner pourrait être intéressant. Mais, par-dessus tout, un examen clinique approfondi et systématique pourrait mettre en évidence le (ou les) problème qui vous use physiquement et psychologiquement.
          J’essaie de continuer mon article sur les cervicalgies, mais cela me prend du temps que je n’ai pas vraiment.
          Au plaisir.

          Yves

  7. Marie dit :

    Problème sur le prénom !!

    • orthopedie dit :

      Marie,
      Que dire ? La démarche de l’ostéopathe ressemble à de la détente, ce qui a pu jouer sur la douleur, MAIS pas sur la cause de la douleur… sans diagnostic, hypothèse thérapeutique et vérification, vous resterez, je pense, dans le brouillard. Pourtant vous avez deux pistes : douleurs projetées à partir de l’œsophage + superposition de douleurs projetées à partir de la colonne cervicale.
      Donnez-moi de vos nouvelles.

      Yves

      • Marie dit :

        Bonjour Yves Seghyn,

        Tout d’abord, permettez-moi de vous souhaiter une excellente année 2013.

        Je suis en arrêt de travail, assez anxieuse car mon problème n’est pas résolu et je perds patience, les contractures sont invalidantes et je ne les supporte plus.
        Entre noel et l’an je ne pouvais plus rester assise devant mon pc plus de 5 minutes sans réactiver les douleurs aux muscles de mes bras + épaules, omoplates (impression de grosse tendinite partout)
        Mon médecin pense que mon problème est multifactoriel : anxiété, mauvaise posture au travail, arthrose, bec de perroquet etc .. et a évoqué aussi la possibilité d’une fibromyalgie !Il m’a donc conseillé de continuer avec la sophrologue, l’ostéopathe et la kiné avec comme unique traitement un antidépresseur Laroxyl ( pour ne pas le citer et que je ne prends pas parce que je ne connais pas l’origine de mes douleurs !! )
        J’ai pris rendez-vous sans l’avis de mon médecin avec un chef de rhumatologie le 29 janvier et j’ai demandé une ordonnance pour passer des radios de mes omoplates afin d’en savoir un peu plus lors de mon rdv. (Radios que je passe lundi)

        A suivre donc …

        Cordialement,
        Marie.

        • orthopedie dit :

          Madame,
          Le problème est toujours multifactoriel. Lapalisse ne me démentirait pas. Par exemple : la douleur chronique crée de l’anxiété.
          Je reste donc sur l’importance d’un diagnostic précis, car la fibromyalgie est souvent un diagnostic faute de mieux.
          D’après ce que vous dites, il y a beaucoup de chance que votre colonne cervicale soit la grande cause de vos douleurs. Il faut donc trouver le (ou les) problème (s) et le (s) soigner (les « becs de perroquet » ne sont qu’une image radiologique et sont très rarement une cause de douleur).
          Le médicament qu’on vous a proposé pourrait vous aider, car il permettrait de couper le cercle vicieux de contractures, douleurs, anxiété, contractures….
          En ce qui concerne la radio (ou un quelconque autre examen) de vos omoplates, il y a 99 % de chances qu’on ne trouve rien. En effet, la région des omoplates est la région privilégiée des douleurs projetées d’origine cervicale_ voir LIENa
          En attendant la rencontre avec le rhumato, je vous conseille de voir ce que donne le médicament proposé + anti-douleur + bouger le plus possible (marche, natation…), ne PAS vous étirer, ne pas croire que la solution se trouve dans la détente (car les épaules s’abaissent et empirent les douleurs sur le long terme), chercher les appuis pour vos avant-bras quand vous travaillez.
          Il faut vraiment que je fasse un article sur la position à l’ordi et ses conséquences (souvent assez tragiques).

          Yves

      • Marie dit :

        Merci Yves, j’ai 53 ans.

    • Marie dit :

      Re Bonsoir Yves,
      Je comprends que la positon assise trop longtemps est très néfaste pour les muscles du dos. Je vais profiter de mon arrêt de travail pour faire de la marche et de la natation.

      Je suis un peu inquiète lorsque vous parlez de « conséquences tragiques lié à l’ordi !)
      Y a t-il des solutions pour soulager les muscles après des heures de travail assise devant l’écran? et si oui, lesquelles ?
      Pourquoi les massages, la chaleur, les étirements ou la détente sont contre-indiqués ? C’est pourtant ce que me conseille mon médecin !

      Cordialement,
      Marie.

  8. adonis dit :

    Bonsoir Yves Seghin,

    Sur les conseils d’un médecin, je suis allée voir un ostéopathe. Après trente minutes de manipulation  » douce » il m’a annoncé que le haut de mon corps était bloqué (diaphragme, poitrine et épaules) ainsi que toute ma colonne vertébrale. Pendant 2 jours mes douleurs ont augmenté, j’ai pris des dafalgans et le 3ème jours je n’avais plus mal du tout ! mais le soulagement a été de courte durée puisque depuis hier je soufre aux même endroits.
    Je dois revoir l’ostéopathe début janvier, d’ici là, je continue les dafalgans qui me soulagent modérément.

    Slts,
    Marie

  9. Marie dit :

    Re Bonsoir,

    Ce qui me fait sourire, malgré mes douleurs, c’est tout ce temps qui passe et qui n’apporte aucune solution à mon problème !
    Lors d’une fibroscopie de l’estomac réalisée en septembre dernier, le gastroentérologue a découvert une œsophagite ( clapet qui ne fonctionne plus) qui est traitée actuellement avec de l’Ogastoro 15 . Peut être une piste à exploiter ?

    Cordialement, Marie

    • orthopedie dit :

      Sûrement à explorer.
      + votre position assise si vous travaillez à l’ordinateur (il y a beaucoup de choses à dire à ce sujet).
      + votre cervicale (ce qu’on a vu à la radio n’explique rien, mais un bon examen clinique pourrait mettre, par exemple, en évidence des séquelles de « coup du lapin » = beaucoup de douleurs projetées entre les omoplates.)
      + certaines habitudes pour se soulager de la douleur (étirements essentiellement) peuvent empirer la cause mécanique des douleurs.
      En réalité, il existe très rarement UNE explication aux douleurs mécaniques… Il s’agit souvent de superpositions de causes. Exemples : petites séquelles de coup du lapin + travail assis + étirements intempestifs + cette catastrophique tendance à lier les douleurs au stress et à vouloir se détendre (= chute des épaules ET, par là, fragilisation du cou dont la « souffrance » peut se projeter dans les trapèzes et entre les omoplates) + œsophagite…
      Quand j’aurai un peu de temps, je continuerai mon site pour entrer dans les détails de tout cela… SURTOUT : les conséquences néfastes de la DÉTENTE (même si cela peut surprendre).
      Bonne journée.
      Yves

      • Marie dit :

        (+ votre position assise si vous travaillez à l’ordinateur (il y a beaucoup de choses à dire à ce sujet).
        Tout à fait d’accord, je pense depuis le début que mes problèmes sont liés à ma position sur le pc.
        Je cherche des articles ou témoignages sur ce sujet, mais surtout des solutions.

        Slts,
        Marie.

        • orthopedie dit :

          Marie,
          Il faudrait vraiment que je fasse un post sur ce sujet. Le plus important = IL N’Y A PAS DE BONNE POSITION ASSISE.
          Slogan : « la bonne position assise, c’est…. la suivante ». Voir lien
          Amicalement.

          Yves

  10. Marie dit :

    Bonsoir Yves Seghin,

    Je découvre cet article qui me fait doucement sourire car mes douleurs aux omoplates sont toujours présentes et personne ne sait de quoi je souffre ! Étonnant, non ?
    J’ai appris à vivre avec ce mal car mon médecin traitant à l’air dépassé par mon problème !.
    Aux dernières nouvelles, une pédicure (que j’ai consulté pour un ongle incarné), voyant que j’avais beaucoup de mal à m’appuyer sur son fauteuil, m’a conseillé de prendre rdv avec un ostéopathe et de commencer des séances de sophrologie pour évacuer mon stress !
    Ah aussi ! Un 2éme scanner des cervicales à été prescrit par mon médecin il y a 1 mois, il a mis en évidence de l’arthrose en C5/C6 avec un rétrécissement du foramen. Je n’ai pas encore pris de rdv pour lui montrer mes résultats, je me plains de mes omoplates et non de mes cervicales ( qui depuis me font beaucoup moins souffrir.)
    J’espére un jour découvrir l’origine de ses douleurs qui m’usent au quotidien, peut être qu’un jour … !! je ne désespère pas !

    Bonne fin de soirée.

    • orthopedie dit :

      Madame,
      je ne sais pas ce qui vous fait sourire. Vous souffrez et vous cherchez. D’après ce que vous écrivez, il ne serait pas impossible que vos douleurs soient des douleurs projetées depuis la colonne cervicale comme je l’esquisse dans : https://orthopedie.wordpress.com/fibromyalgie-2/
      Cela étant, sans examen clinique et sans vous connaître ce n’est que pure conjecture. Un cancer de l’œsophage peut aussi donner des douleurs entre les omoplates. Idem pour une œsophagite chronique ou un trouble disco-duremérien dorsal.
      Bref : pour vous aider il faut :
      – une anamnèse : vous écouter attentivement
      – un examen clinique (physique au cabinet)
      – poser une hypothèse diagnostique ou thérapeutique et la tester
      – choisir, si nécessaire, un examen complémentaire adéquat
      – sentir que le soignant cherche
      – éliminer a priori l’hypothèse bateau du « stress »
      Bien à vous
      Yves

      • Marie dit :

        Bonsoir Yves,
        Le temps a passé est ma cervicalgie s’est atténuée ( + de 8 mois tout de même !), par contre mes douleurs musculaires entre les omoplates sont déclenchées par des reflux acides venant de l’estomac ‘( comme vous en faisiez allusion dans un commentaire)
        .J’ai rencontré cet après midi un ORL qui m’a examiné l’œsophage avec un « tuyau », celui ci est très enflammé, je dois prendre rendez- vous avec un gastro rapidement.

        Bon début de soirée,
        Cordialement
        Marie.

        • orthopedie dit :

          Bonjour,
          Content pour vous, même si vous avez du faire preuve de beaucoup de courage et de patience.
          Lien estomac-douleurs entre les omoplates = tout à fait possible.
          Cependant, idéalement, il faudrait faire deux choses à la fois : traiter manuellement (et correctement) votre cervicale ET contrôler votre acidité.
          Cordialement.

          Yves

      • Marie dit :

        Bonsoir Yves,

        2016 ==> Plus aucune douleur aux cervicales depuis l’infiltration, par contre bras, épaules + omoplates …. ouilleeee Rhumatologue demain matin.

        Amitiés,
        Marie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s