Ostéopathie : Et Dieu « visita » Still…

Le monde est plein d’idées généreuses devenues folles.

L’ostéopathie, selon son « inventeur », fut le fruit d’une illumination que Still soi-même date précisément du 22 juin 1874 à 10 heures du matin.

Vous trouverez ci-dessous le fruit du travail d’enquête du Cortex.

Le CorteX est un collectif d’enseignement et de recherche en esprit critique et sciences. Il est né en 2010 à l’Université de Grenoble à l’initiative de cinq formateurs professionnels et a pour objectif de mettre à disposition les travaux de tous les acteurs – enseignants, chercheurs, étudiants – travaillant sur un sujet développant le critical thinking, l’esprit critique, quelle que soit leur origine disciplinaire.
Les membres du corteX ne sont financés que par leurs enseignements et par leur salaire public (lorsqu’ils en ont un – c’est le cas de deux d’entre eux). Ils ne déclarent aucun conflit d’intérêts, et n’entretiennent aucun lien avec une source de financement industrielle ou privée. Quitte à ne pas être riches, ils ne souhaitent pas émousser le fil de leurs analyses et leurs productions.
Ils préfèrent contribuer à de la publication publique, et ne donnent pas la priorité à la course de hamster des publications dans les revues à referees.
 

Andrew Taylor Still (1828- 1917) (États-Unis)

Capture d’écran 2013-10-13 à 18.51.07

Andrew Taylor Still, magnétiseur, rebouteux, fut membre du mouvement spiritualiste, doctrine très en vogue de 1840 à 1920, postulant notamment l’existence d’une entité supérieure, un dieu personnel, une capacité à guérir par la force de la prière. Le spiritualisme (ou sa branche française, le mouvement spirite) affirme entre autres que l’esprit des défunts reste présent après leur mort : en communiquant avec eux, il serait possible de solutionner nos problèmes, au moyen de médiums ou de personnes servant de canal (d’où le terme de channelling !) 53. Still basa toute sa technique, l’ostéopathie, sur une vision datée précisément du 22 juin 1874 à 10 heures du matin, qui lui révéla la « vérité » : l’humain aurait été selon lui créé avec tous les fluides et tous les onguents lui permettant de s’auto-guérir : « Le corps est la pharmacie de Dieu » ». Il insista bien sur le fait qu’il n’est que le découvreur de l’ostéopathie et que l’auteur n’est autre que dieu en personne – les aspects religieux de la théorie ont quant à eux déjà été abordés plus haut (cf. Racines et contexte, dans ce chapitre). Still précisa dans son autobiographie avoir eu des « rencontres » » avec l’ostéopathie bien avant 1874, sans pour autant en avoir eu conscience. A. T. Still décrivit par exemple qu’il souffrait, à l’âge de dix ans, de maux de tête réguliers. Il eut alors l’idée de prendre les rênes dont se servait son père pour labourer et d’en faire une balançoire reposant à une vingtaine de centimètres du sol. S’allongeant sur la corde, il soulagea sa douleur à un point tel qu’il parvint à s’endormir. Mieux encore, l’effet se maintint après le réveil (Still, 1897, p. 32). Cette expérience, conclut-il des années plus tard, lui indiqua que la contrainte mécanique appliquée à une articulation ou un viscère est intimement liée à sa fonction. Ainsi est né le célèbre axiome ostéopathique stipulant que « la structure gouverne la fonction » (structure governs fonction). Ce sera aussi l’occasion pour Still de confirmer un autre axiome de l’ostéopathie, connu sous le nom de « la règle de l’artère », puisqu’il considéra que, par la position allongée sur la corde tendue, il avait inhibé l’action du nerf grand occipital (aussi connu sous le nom de nerf d’Arnold) et redonné l’harmonie au flux sanguin. Une autre rencontre du jeune Still avec l’ostéopathie eut lieu, selon lui, à l’occasion d’un face-à-face avec un serpent. Comme le serpent est l’emblème du poison, et que les drogues (médicaments compris) sont du poison, Still vit dans ce conflit la première opposition symbolique entre l’ostéopathie et le poison. L’ostéopathie sortit victorieuse de ce combat, puisque lui, Still, tua l’animal (ibid., p. 47). L’automne 1874 sera pour Still l’occasion de mettre en application au cours d’une épidémie de dysenterie la thérapie qui lui a été révélée. Affirmant avoir guéri dix-sept cas de dysenterie, Still décida de s’installer à Kirksville pour ouvrir un cabinet et pratiquer à plein-temps l’ostéopathie.

Mode de découverte : épiphanie associée à guérison personnelle généralisée.

Scientificité de la découverte : pas de publication scientifique connue du fondateur.

Principe théorique non étayé : la régulation des flux sanguins activerait les processus d’auto-guérison de pratiquement toutes les pathologies.

53 Ce mouvement s’est subdivisé depuis, mais reste vivace (théosophie, survivalisme, églises spiritualistes et syncrétistes New-Age…). On pourra feuilleter l’excellent livre de B. Marhic et E. Besnier, Le New Age, son histoire, ses pratiques, ses arnaques (1999).

Pages 91 et 92 de

Capture d’écran 2014-03-10 à 12.31.20Plus sur le livre : ICI

Comme vous l’avez certainement constaté, nous sommes loin de ce que disait François Jacob (Prix Nobel de physiologie en 1965)

« On peut presque mesurer l’importance de l’intérêt d’une découverte à l’intensité de la surprise qu’elle provoque. »

« La plus grande découverte de ce siècle (le XXI°) de recherche et de sciences est probablement l’étendue de notre ignorance de la nature que, pour la première fois, nous pouvons contempler notre ignorance en face. »

Capture d’écran 2014-09-14 à 12.56.36

Toutes vos réactions et vos questions sont les bienvenues. Bien sûr !

Que voulez-vous savoir ?

ACCUEIL

Besoin d’un petit break pas loin de chez vous ?
Face à la mer opale dans un appartement moderne et familial (prix raisonnables)…
Cliquez sur la photo ci-dessous

Capture d’écran 2016-01-25 à 14.51.11

6 commentaires sur “Ostéopathie : Et Dieu « visita » Still…

  1. marina1958 dit :

    connaissais pas !

  2. marina1958 dit :

    L’ostéopathie quantique? Woaw je commence quand?

    • orthopedie dit :

      Cela viendra 😉
      Certains « génies » utilisent déjà des huiles essentielles quantiques : https://orthopedie.wordpress.com/le-corps-et-lesprit-lapproche-globale/
      Connaissez-vous le « Transurfing » : « Modèle quantique de développement personnel » ?
      « Transurfing n’est pas une idée, et elle n’est pas apparue de nulle part. C’est un savoir ancien qui nous a rejoint après des millénaires. Ce savoir m’a été donné, et je le reçois encore de façon transcendantale. Personne ne me l’a jamais appris, et je n’ai rien lu là dessus non plus. L’information m’est simplement venue d’elle-même – je ne peux pas expliquer de quelle façon cela s’est passé. Je suis une personne ordinaire, qui n’a jamais communiqué avec des extra-terrestres ou des esprits. La seule personnalité que je pourrais nommer mon professeur est l’Observateur – c’est un des gardiens du savoir ancien qui un jour m’est apparu en rêve. Après cela j’ai reçu un flux d’informations. Je décris la rencontre avec l’Observateur au début du livre “Transurfing”. Depuis, ma vie a radicalement changé : soudain, pour aucune raison, l’ex-physicien qui n’était doté d’aucun don particulier, a commencé à écrire… »
      http://www.transurfing.fr/component/content/article/9-newsletter/106-vadim-zeland-linterview.html
      😉

      Yves

  3. marina1958 dit :

    En attendant, ils ont pignon sur rue et cadre légal :

    http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ120701230&idtable=q258255|q256496|q256832|q264476|q259847|q251303|q250448|q254189|q251244|q250881&_c=ost%E9opathie&rch=qs&de=20111008&au=20141008&dp=3+ans&radio=dp&aff=sep&tri=p&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn

    • orthopedie dit :

      Et pourtant : https://orthopedie.wordpress.com/osteopathie-le-realisme-necessaire/
      Mais on préfère rêver et divaguer avec Still qui toucha peut-être une sorte « d’inconscient collectif cosmique »… En effet, nos os sont constitués, en partie du moins, du calcium issu du Big Bang.
      Pour le reste, « ostéopathie » ne veut rien dire. « ostéo » = os, « pathie » = souffrance.
      Les ostéopathes comme dans toute secte alimentent leur moulin avec tout ce qui leur tombe sous la main, même leurs pires erreurs.
      Je fais le pari qu’un petit malin « inventera » l’ostéopathie quantique 😉
      C’est terrifiant, car les ostéopathes se réclament de l’athéisme alors même que Stil reçut l’ostéopathie de Dieu soi-même !!!
      À propos de calcium : à ne pas manquer et à partager sans modération :
      https://www.youtube.com/watch?v=Uv00wJLE0XU



      À bientôt.

      Yves

    • orthopedie dit :

      « Les besoins de l’offre de soins doivent fixer le niveau de qualité requis et réguler le nombre de professionnels. Il est nécessaire de reprendre le travail initié en 2002 d’encadrement d’une pratique qui n’est pas sans risque dès lors qu’elle n’est pas mise en œuvre par un professionnel dûment formé. »
      Quels outils du trousseau de l’esprit critique peut-on utiliser pour se défendre de cela ?
      http://cortecs.org/exercices/sophisme-et-rhetorique-tp-analyse-de-documentaire-sur-homehopathie/

      Yves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s