Sur les épaules des géants

« Sur les épaules de Darwin, sur les épaules des géants » est le titre d’une émission déjà célèbre de Jean-Claude Ameisen sur France Inter. (tous les samedi à 11h sur France Inter depuis 2010)

Ces émissions et son titre m’ont donné l’envie de partager quelques coups de cœur en rapport avec mon métier officiel et mon métier d’homme.

Cuidado (« sois prudent »), écrit le jeune Darwin dans ses carnets secrets. Révéler ses idées serait « comme confesser un meurtre ». Et il les développera en silence.
Capture d’écran 2013-04-22 à 09.18.29
La publication de sa théorie bouleversera notre vision du monde. Le passé se recompose, modifiant le présent. Nous partageons soudain avec l’univers vivant une généalogie commune. Faite de transformations et de métamorphoses.
Nous sommes faits de ce qui a donné naissance à l’« infinité des formes les plus belles et les plus merveilleuses ». Aux bactéries et aux fleurs, aux oiseaux et aux arbres. Et pourtant nous sommes autre. Nous sommes faits de l’histoire des cultures humaines. Et pourtant nous sommes autre. Toujours nouveau.
Ce livre est une plongée dans le récit tumultueux de nos origines. Non pour nous y enfermer. Mais pour y découvrir cet émerveillement « d’arriver à l’endroit d’où nous sommes partis et de connaître le lieu pour la première fois ». Et retisser, chaque jour, les liens qui fondent notre commune humanité. Dans le respect de l’extraordinaire vulnérabilité de ceux qui nous ont fait naître, de ceux qui nous entourent, et de ceux qui nous survivront. Jean-Claude Ameisen à propos de son livre « Sur les épaules de Darwin, sur les épaules des géants »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s