L’épaule

17 commentaires sur “L’épaule

  1. FRANCHI Patrick dit :

    Bonjour,
    J’ai une cervicalgie à la suite d’une manipulation ostéopathique en sept 2016, mal au trapèze droit jusqu’à l’omoplate.
    Anti-inflammatoire pendant une semaine(=aucun résultat), irm (=rien), médecin ostéopathe (=mettre des semelles), mon médecin (=15 séances de kiné), un autre médecin ostéopathe (=problème artère vertébrale), nouvelle visite 3 semaines plus tard (=problème de mâchoire), autre ostéopathe (=problème c6 c7 enfin).
    La découverte de votre site m’a permis de découvrir ce que je fais et qu’il ne faut pas faire (massage, étirement, mauvaise position trop longtemps). Beaucoup de personnes sont « surprises » de me voir jouer au basket pendant 1h30 en club loisirs sans avoir mal ni pendant le match ni le lendemain mais d’être incapable de courir 30mn en course à pied sans grosses douleurs, moi qui suis marathonien. Je n’ai pas d’arthrose malgré mes 66 ans.
    Je vais appliquer la méthode « bouger » sans massage ni étirements
    même si cela me semble difficile, et je vous dirai ce qu’il en est.
    Toute proposition pour avancer la fin du mal est la bienvenue
    Patrick

  2. Christophe CANALDO dit :

    Bonjour,
    Cela fait des années que j’ai une épaule douloureuse. J’ai 43 ans et j’ai toujours fait du sport malgré cette gêne/ douleur.
    Ma dernière IRM met en avant une bursite sous accromiale isolée sans lesion de la face superficielle de la coiffe, ainsi qu’ une arthropatie accromio claviculaire modérée.
    Cette même épaule a tendance a faire des craquements.
    Pour info je fais du judo de la boxe et de la musculation type crossfit.
    J’ai toujours eu l’impression que cette épaule est plus faible et plus instable que l’ autre.
    Ma question est dois je faire infiltrer la bursite pour résoudre ce problème et dois je faire opérer l’ accromio claviculaire pour l’ arthrose ?
    Quels exercices dois je favoriser pour prendre soin de mon épaule ?

    • Bonjour,
      L’essentiel me semble tenir dans cette sensation de fragilité qui fait penser à une épaule instable. Dans ce cas, les craquements pourraient être la manifestation d’une lésion du bourrelet glénoidien qui pourrait être mis en évidence par un arthro-scanner.
      S’il s’agit bien d’une instabilité, c’est elle qui surmène la bourse puisque cette bourse est « faite » pour protéger les tendons de l’épaule.
      Vous pouvez donc voir ce qu’une infiltration vous apporterait comme bénéfice tout en ménageant cette épaule + chercher une éventuelle lésion du bourrelet et, s’il elle existe, en parler avec un chirurgien.
      Une épaule instable ne peut être stabilisée par des exercices, mais on peut « faire avec » surtout en éliminant tous les gestes de fouet (comme quand on fait des ricochets).
      L’arthrose AC est sans doute aussi la marque de la souffrance chronique de l’épaule et pourrait aussi être infiltrée (peut-être dans un second temps en fonction de l’examen clinique – qu’on ne peut pas réaliser via Internet).
      Cordialement
      Yves

  3. beaufils dit :

    Bonjour,

    Voilà un an et demi que je souffre de l’épaule…..On m’a balader de médecin au kiné au rhumato…..J’ai reçu deux infiltrations une en mars 2016 et l’autre en avril 2016 j’ai fait 78 séances de kiné entre novembre 2015 et janvier 2017…
    En mars 2016 radio ras écho ras arthroscanner ras…diagnostic de tendinite posée…
    A la suite de l’infiltration d’avril 2016 le bonheur je suis bien plus de douleurs je peux enfin reprendre mon travail après 3 mois d’arrêt (je suis aide soignante).
    Malheureusement ce bonheur n’a pas durer depuis septembre 2016 recrudescence des douleurs malgré la continuité des séances de kiné…
    Mon doc me prescrit donc une nouvelle écho et m’oriente vers le chir.
    Echo réalisée le 21/12/2016 l’échographe suspecte une rupture du sus épineux et du long biceps il préconise donc un IRM.
    Le 16/01/2017 rdv avec le chir qui ne se prononce pas il attend l’IRM que j’ai passé le 23/01/2017.
    Le 26/01/2017 le verdict tombe : rupture partielle du tendon du sus épineux et rupture partielle du tendon du long biceps, articulation inflammatoire et liquide dans l’articulation….
    Je suis en arrêt de travail depuis lundi…je vois mon chir le 23/03/2017…que pensez vous qu’il va me proposer??

    Merci à ceux qui prendront le temps de me lire et de me répondre

    • Beaufils dit :

      Bonjour,
      Personne pour m’éclairer??

      Merci

      • Catherine dit :

        Bonjour,
        j’ai eu ces mêmes symptômes.
        Alors ,je pense comme moi,une opération avec pose de crochet.
        Arrêt ,séances de kiné.

        • Beaufils dit :

          Je suis actuellement en arrêt jusqu’à la consultation chir le 25/03…..
          Pour le moment mon docteur ma dit d’arrêter la kine jen ai fait 80 séances depuis novembre 2015….
          Peut tu men dire plus sur le post op???
          En gros de la sortie du bloc a ton retour au travail.
          Es tu rentre chez toi après l’intervention ? Ou as tu été en thalassothérapie ??
          Enfin tout quoi

          Merci beaucoup

          • Beaufils dit :

            Bonjour !

            Donc suite du rdv avec le chir…. Ce sera chirurgie avec acromioplastie, ténotomie du long biceps. En post op 45jrs de port d’une atèle coussin abduction 20 degrés et pdt ces mêmes 45 jours thalassothérapie en interne…. Voilà pour les nouvelles

            • Bonjour,
              S’il a été démontré que la forme de l’acromion est une cause d’agression de la bourse et des tendons, l’acromioplastie est sans doute une bonne solution.
              Quant à la rééducation, il me semble que cette immobilisation est un peu longue. Après l’immobilisation il existe un protocole de rééducation (réappropriation des mouvements naturels) qui doit être fait de façon systématique, très précise et à très petits pas.
              REEDUCATION DES ÉPAULES OPÉRÉES
              – Plastie d’amincissement de l’acromion.
              – Suture et/ou plastie de la coiffe des rotateurs.
              – Bursectomie.
              Attelle:
              Pendant 2 semaines. Ensuite, il faut l’enlever progressivement. Elle peut être enlevée pour la toilette, les repas et les exercices.
              Exercices:
              – Circumduction assistée.
              – Réveil isométrique du deltoïde + biceps.
              – Abduction assistée avec l’aide de l’autre brase main sous le coude).
              – Amorce à 30° de rotations externes passivement.
              – Flexion/extension du coude et du poignet activement.
              – Exercices des doigts (pas du piano).
              – Assouplissement de la nuque.
              N.B: Abduction = écartement
              Durée:
              – 15 jours.
              – 6 x par jour

              Thalassothérapie : n’a de thérapie que le nom… Si vous êtes bien prise en charge comme je l’ai décrit plus haut, vous pourrez aller barboter dans l’eau et progressivement renager. Ce sera simplement un plaisir qui vous fera (sous certaines conditions à discuter avec votre kiné) beaucoup de bien.
              Cordialement

              Yves

  4. marie dit :

    voilà quatre mois que je souffre d une douleur a l épaule, coude et pouce
    j ai fait de la rééducation très satisfaite et ainsi que des ondes de chocs , mais la douleur toujours présente, résultat IRM
    remaniements dégénératifs de l articulation acromio-claviculaire avec pincement de l interligne et oedeme de l os sous chondral au niveau des berges articulaires, petit bec sous acromial
    petites plages en hypersignal au sein du tendon du supra épineux dans sa région traduisant des petites zones de rupture intra tendineuse
    très discrète bursite sous acromiale
    qu en pensez vous dois continuer la kiné
    faudra t il faire une infiltration
    ou prévoir une opération, je ne peux pas travailler pour le moment
    merci de bien vouloir me donner votre avis
    salutations
    MARIE

  5. Barbara dit :

    Bonjour,
    merci pour cet intéressant blog.
    Il y a + de 2 ans j’ai rattrapé une personne qui glissait, avec le bras droit, s’en est suivie une légère dorsalgie, puis 15 jours après j’ai commencé à avoir mal à l’épaule (ça me lançait pour certains mouvements et si couchée je levais le bras je n’arrivais pas à le ramener sans l’aide de l’autre).4 mois + tard IRM=petite bursite sous acromiale. Des dizaines de séances de kiné, infiltrations, arrêt…. et pas vraiment d’amélioration, ou temporaire mais le problème revient dès que j’utilise mon bras (ménage, piano, travail..rien de violent).
    Je signalais depuis longtemps au médecin et au kiné que j’avais « aussi » une douleur entre les omoplates et que j’avais même l’impression qu’elle précédait celle de l’épaule et du cou.
    Le kiné m’a fait faire des étirements en me cambrant qui m’ont déclenché depuis 15 jours des maux de dos importants, cela me pince et je ne tiens pas longtemps debout. Le médecin m’a prescrit un scanner qui révèle une « hernie intra-spongieuse des plateaux inférieurs de D5 et de D6, et une calcification du bord postérieur du disque inter-vertébral de D6-D7 »
    Pensez-vous que ces affections aient provoqué la bursite sous-acromiale et les douleurs d’épaules ?
    Et que pensez-vous de la thérapeutique possible face à ces problèmes?
    Merci
    Barbara

  6. said ihammouchen dit :

    jai mal au niveau du tendon a lépaule deroite queseque il faut faire

    • Avec ce que vous écrivez, on peut juste dire que vous avez mal à l’épaule.
      En ce qui concerne la cause, il faudrait vous écouter longuement et vous tester.
      Exemple : à la recherche d’un schéma capsulaire : https://orthopedie.wordpress.com/epaule-examen-et-schema-capsulaire/

      Comment en arriver à une hypothèse ?
      https://orthopedie.wordpress.com/comment-poser-le-probleme-de-vos-douleurs/ ?

      Cordialement

      Yves

    • flo dit :

      Mon fils de 17 ans était tombé au sport sur l’épaule gauche il y a 5 ans . Depuis cette date là ,le nombre de fois au urgence car pour lui son épaule se déboîté ,il a eu des radios et rien. toujours rien…La piscine pareil mal d’épaule ….est la a eu un IRM : Stigmates de luxation antéro-inférieure de la tête humérales avec une encoche de Malgaigne et un aspect de désertion du bourrelet antéro-inférieur depuis 3 heures jusqu’à 6 heures ,avec possible arrachement osseux associé (aspect en pont coupé de la glène).Le docteur qui a fait passer IRM disait l’opération est bien pour lui et le médecin du sport : éviter de faire certains mouvement donc ???????

      • Bonsoir,

        Je pense qu’effectivement il n’échappera pas à l’opération. Il en va de l’avenir de son épaule et de son autonomie. D’ici à l’opération, il faudrait éviter tout geste potentiellement traumatisant pour que l’opération se passe sur un terrain le moins inflammatoire possible.

        Cordialement

        Yves

  7. Tellier dit :

    Je viens d être opére de mon épaule rupture des tendons le 10 février le soir j ai du mal à dormir je ne peut me mettre sur le côté pourquoi ???et j ai perdu beaucoup de force au

  8. Nathalie mesmers dit :

    Tendinite à l’épaule je vois un ostéopathe sa fait quelque semaine j’ai aucune changement c’est même pire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s