ÉPAULE : nouveautés

Depuis peu, toute la compréhension de la mécanique de l’épaule a été révolutionnée.
Pour qu’une épaule fonctionne bien il faut beaucoup plus de conditions que ce que l’on croyait.

On ne devrait donc plus parler de l’épaule, mais du « complexe huméro-scapulo-thoracique ». Autrement dit : élévation du bras + élévation et bascule de l’omoplate + ouverture homolatérale du thorax…
Sur la vidéo ci-dessous vous pourrez le constater, ainsi que le rôle essentiel du muscle trapèze.
Donc, et j’y reviens encore sur ce site, le muscle trapèze ne peut pas être faible (ni détendu !!!).

3. Des nouvelles de l’épaule.005

De la nécessité d’avoir des muscles trapèze vivants !

3. Des nouvelles de l’épaule.006

Pour soigner correctement une épaule, il faudrait donc :
— identifier la cause locale de la douleur et la traiter comme il se doit (kiné et/ou médecin selon que la structure atteinte répondra aux mobilisations, étirements ou infiltrations)
— se demander si (par exemple) la colonne cervicale ne souffre pas elle aussi ce qui a pour conséquence de fragiliser certains muscles essentiels comme le trapèze… Et traiter la colonne cervicale comme il se doit.
— et, last but not least, retrouver (le mieux possible) le mouvement naturel de l’épaule qui dépend autant de la colonne dorsale que de la cervicale que de l’épaule que…

Plus de détails : ICI

Comme toujours, vous pouvez m’interpeler

ACCUEIL

4 commentaires sur “ÉPAULE : nouveautés

  1. VV dit :

    Bonjour Yves,

    J’ai 35 ans et souffre de douleur à l’épaule droite depuis maintenant 1,5 an.

    La 1e crise est survenue un matin (juillet 2014) au lever: douleur intense pour m’habiller (agrafer un soutien-gorge, oter un t-shirt), douleur au repos. L’ostéopathie semble aider, la douleur disparait, mais revient à chaque voyage en avion (fréquent).

    Diagnostic en aout 2014 par échographie: entorse acromio-claviculaire; suivi de 10 séances de kiné, incl. électrodes sans réelle amélioration sur la période de traitement (5 semaines). La douleur aigüe finit par s’estomper, mais continue de revenir à chaque voyage en avion (fréquents)

    Nouvelle crise aigüe en novembre 2014, un orthopédiste confirme par palpation le diagnostic sur l’acromio-claviculaire et me fait 2 infiltrations cortocoïdes simultanés. Douleur encore plus vive le lendemain, et disparition de la douleur seulement après 7-10 jours.

    Au cours de 2015 aucune crise aigüe, mais les douleurs reviennent à chaque voyage en avion (toujours réguliers).

    Decembre 2015 à maintenant: un orthopediste m’envoit faire des radios et arthroscanner. 2-3 jours après l’arthroscanner, retour des douleurs aigües: certains mouvements (oter un t-shirt, fermer une porte derrière moi, douleur au repos, nuits extrêmement douloureuses). Diagnostic: bourrelet cartilagineux antérieur émoussé; prescription de 9 séances de kiné (3/semaine) pour stabiliser l’épaule (renforcement des muscles du dos et manipulation de l’épaule). Selon les kiné, il s’agit de l’acromio-claviculaire, avec « décallage » entre acromion et clavicule visible sur le scanner. Suite à la kiné, et 2 mois plus tard, récupération partielle de l’amplitude des mouvements, récupération sur la majorité des mouvements, mais d’autres restent douloureux, avec des épisodes de douleur au repos et en dormant, et un sentiment de « gène » qui dure au moins depuis 1,5 an.

    L’orthopédiste me dit que c’est toujours le bourrelet qui me fait mal, et de faire de la natation…. Et que si je veux me débarasser de la douleur il doit m’opérer. Mon généraliste m’a mise en interdiction de voyage par avion pour 1 mois et me propose une nouvelle infiltration corticoïde. Je crains qu’elle masquera la douleur mais que je continuerai à user le cartilage et donc à agraver la cause de la douleur.

    J’avoue être désemparée…. Que me conseillez-vous?

  2. Marie dit :

    Merci Yves,
    J’ai toujours mes douleurs aiguës entre et autour de mes omoplates.
    Bilan cardio: RAS
    Bilan estomac: RAS
    Conclusions Radio: Dorsalgie

  3. Marie dit :

    Bonjour Yves,
    Un probléme d’épaule peut donc entrainer un soucis à l’omoplate ..
    Amicalement,
    Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s