Que voulez-vous vraiment savoir ?

« On ne peut jamais que croire, toute la différence étant entre ceux qui croient qu’ils savent et ceux qui savent qu’ils croient ». Jean Rostand
Thérapies manuelles :que voulez-vous vraiment savoir ?
Une équipe de chercheurs indépendants a sorti, il y a peu de temps, un livre (enquête, critique) passionnant à propos des « thérapies manuelles ».

Ces chercheurs ont choisi ce titre :

Capture d’écran 2014-09-26 à 14.10.44Ce choix n’est évidemment pas anodin, car -en effet- il est avant tout question de ce que nous sommes prêts à entendre !!!
Eh oui ! On ne veut (peut) pas tout entendre… Surtout ce qui dérange notre tendance naturelle à « croire » aux solutions faciles.
MAIS :« A tout problème complexe il existe une solution simple, rapide et… fausse » Mencken

Est-ce la conséquence de la difficulté de l’homme du XXI° siècle à accéder à la complexité en médecine ? Est-ce un effet du goût ancestral pour les fables et les « autres mondes » ?
Toujours est-il qu’il faut constater, aujourd’hui plus qu’hier, que le monde est plein d’idées généreuses devenues folles, en plagiant  Chesterton

Je vous invite à découvrir (voir menu déroulant) les origines de quelques idées généreuses qui font flores de nos jours, l’histoire de leur « inventeur », les illuminations, les intuitions, les visitations…
Et à en sourire !

Vous pouvez bien sûr m’interpeller, je tenterai de vous répondre  😉

ACCUEIL

Besoin d’un petit break pas loin de chez vous ?
Face à la mer opale dans un appartement moderne et familial (prix raisonnables)…
Cliquez sur la photo ci-dessous

Capture d’écran 2016-01-25 à 14.51.11

5 commentaires sur “Que voulez-vous vraiment savoir ?

  1. Martin Forest dit :

    Bonjour,je suis tres embeter a savoir ce que je doit faire,voici mon probleme:En 2009 je transportait une charge tres lourde avec un compagnon de travail et il a échaper l’objet et moi en voulant le retenir j’ai entendu un drole de craquement dans mon épaule et s’en est suivi une puissante douleur qui n’a cesser d’augmenter au fil du temps,(Je suis plâtrier de métier et j’ai 47 ans) mais en 2014 étant plus capable de tolérer la douleur je suis aller passer une I.R.M et ont m’a diagnostiquer: Arthrose acromioclaviculaire avec bursite sous-acromio-sous deltoidienne,Tendinose relativement sévere du sus-épineux et a moindre degré du sous épineux,Déchirure de type hidden lesion du sous-scapulaire avec déchirure partielle de la longue portion du biceps a sa sortie de la gouttiere bicipale.Ont m’a fait 2 infiltration de cortisone sans succes,alors je me demande,est-ce que c’est un probleme qui peux se corriger avec une opération ou est-ce que je doit faire mon deuil de mon épaule et de souffrir jusqu’a la fin de mes jours? Merci

  2. lila dit :

    Bonjour, merci pour votre réponse. Oui ce diagnostique a été établi par un neurologue.
    Je suis en attente d etre revue par un autre neurologue en hopital universitaire.
    J ai eu ce traumatisme en novembre 2012. On m a fait une entorse aux cervicales, et depuis ce jour, rien ne va plus… J ai de tres fortes douleurs aux cervicales, des décharges dans tout mon bras droit ainsi que des fourmies dans le 4 et 5eme doigts droit.
    En janvier 2013, l ortho me fait reprendre le travail en lui signalant toujours ma douleur coté droit de mes cervicales. Je travaillais au brancardage, je tirais et poussais donc des lits a longueur de journée. A partir de mars cette douleur s est accentuée et a migré dans mon bras droit, en avril, je commencer à ne plus sentir mon bras à cause de fortes douleurs et en mail il etait completement paralysé et me faisait mal a un point ou j etais dans un etat second a la limite du malaise.
    J ai ete vue par bon nombre de medecin de specialisations differentes dans l hopital ou je trvaillais et aucun n a su dire ce qui m arrivait. A savoir, orthopedistes, neurochirurgiens, neurologues.
    Pour l ortho, il etait clair que c etait un probleme d epaule. Mais l echo et l arthroscanner ont demontré une epaule tout a fait correcte.
    Ensuite mon medecin traitant m a faite revoir par un autre neurologue et suite a 2 emg, une a hauteur de c7 et une autre a hauteur de c4 ( c est la cervicale qui a ete touchee lors de mon entorse), le neurologue en a conclu a un syndrome de parsonage turner post traumatique.
    Mon traitement actuel est la kiné intensive 5x semaine, des IM de Neurobion, ibuprofen 600mg, paracetamol 1gr et contramal. Tradonal retard 100mg si necessaire.
    Merci de m avoir repondu.
    Je vis tres mal ce qui m est arrivé et je me pose des question sur mon devenir. Il est tres difficile pour moi de vivre avec un nouveau moi, moi qui etais si autonome, si independante, je me retrouve a devoir dependre de mon entourage pour beaucouo de choses.
    Cordialement,
    Lila

  3. lila dit :

    Bonsoir.
    Je vous écris afin d avoir votre avis concernant mon cas.
    D’après vous, est il possible d’avoir le syndrome de parsenage turner post traumatique? Suite a une entorse aux cervicales.

    • orthopedie dit :

      Bonjour,
      Tout d’abord, il faudrait savoir si ce diagnostic a été posé par un médecin (neurologue de préférence).
      Le syndrome de Parsonage-Turner est un syndrome plexique marqué par une douleur du moignon de l’épaule suivie plus ou moins rapidement d’un déficit proximal avec amyotrophie rapide. Il survient, dans 50 % des cas, au décours d’un traumatisme, d’une intervention chirurgicale, d’une infection, d’une vaccination ou encore pendant la grossesse. Il existe également des plexopathies héréditaires familiales.
      Il peut donc être post-traumatique.

      Yves

  4. Lottet Martine dit :

    Bonjour, j’ai eu une auto école pendant 10 ans j’exerce ce métier depuis 35 ans et jamais eu mal au coup en bas du dos oui car j’ai un spondylolisthésis j’ai vendu depuis le 15 mars 2014 au début du mois d’août j’ai fait un nettoyage de salle de bain d’un mobile home tête en l’air et mouvement rotatif et répétitif j’ai était pris d’une douleur intense dans le haut du dos vers la nuque et de l’épaule contraire car cette épaule me servait à rattraper le volant des élèves , mauvaises position à mon ordi car évidement comme je ne fais que des permis bateaux plus de temps libre donc plus d’ordi je suis allé voir mon ostéopathe qui entre autre et médecin car je ne pouvais plus tourner la tête et obligé de m’aider avec mais mains pour me relever quand j’étais couché il ma remit des vertébrés cervicales soit disant bloqués et m’a dit de rester tranquille 24 à 48 h sauf que nous devions partir au Portugal pendant 3 semaines. La douleur ne passant pas j’ai pris de l’ibuprofène pendant 8 jours ouf ça aller mieux presque plus de douleur nous sommes restés que 10 jours au Portugal car mauvais temps bref nous sommes allés a notre mobile home dans les Pyrénées j’ai fais du vélo déjà douleur revient un peu rebelote ibuprofène sa passe je reviens chez moi je fais les carreaux d’une fenêtre en rénovation je passe une heure et voila le lendemain matin impossible de me relever sans me tenir a tête sa vient jusque dans le creux de l’épaule je vais voir le médecin il me dit très grosse contracture musculaire 12 séance kiné je suis vraiment septique car la douleur est vraiment intense même quand je tousse ou quand je claque les talons en marchant sa fait rebond dans mon coup pourriez vous me conseiller s’!l vous plâit je veux plus me faire manipuler car même si je sais que c’est un bon médecin ostéopathe d’ailleurs il m’avait dit lui aussi que j’avais une grosse contracture et qu’il ma fait des points de compressions je préfère autre chose merci d’avance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s