Entorse de la cheville

L’entorse de la cheville est la première cause de consultation au monde au service des urgences et, bien souvent, ni la radio ni le plâtre ne sont nécessaires (j’espère avoir le temps de détailler cela plus tard).

Entorse n’est pas un diagnostic. Entorse veut dire « tordu ».

Pour bien soigner une « entorse » du pied, il faut donc savoir quelle(s) structure(s) a (ont) été lésée (s).
Le plus souvent (90% des cas), il s’agit d’une déchirure de la portion antérieure du ligament externe. En rouge sur l’illustration.

Capture d’écran 2013-10-14 à 14.38.06Le traitement précoce est simple : repos, glace (cold pack), compression, surélever la jambe.

Soit : RICE qui sont les initiales en anglais de REST (Repos), ICE (Glace), COMPRESSION (Compression) et ÉLÉVATION (Élévation), et aussi avec l’utilisation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINES) ou analgésiques.

Ensuite : reprendre la marche qui est, en soi, un traitement…

Capture d’écran 2014-11-10 à 15.45.09

Idéalement avec une bonne attelle pour éviter une rechute.

Traitement de kiné précoce : massage transversal profond (et rien d’autre)

Principe du massage transversal profond :

Localisation pour la portion antérieure du ligament latéral externe du pied :

Capture d’écran 2013-10-14 à 14.58.15

Ensuite : rééducation proprioceptive qu’on peut désormais faire chez soi avec quatre plaquettes.

Pour en savoir plus, cliquez sur l’image ci-dessous !

Capture d’écran 2013-10-14 à 14.48.41

Comme d’habitude, n’hésitez pas à m’interpeller

🙄

ACCUEIL

Besoin d’un petit break pas loin de chez vous ?
Face à la mer opale dans un appartement moderne et familial (prix raisonnables)…
Cliquez sur la photo ci-dessous

Capture d’écran 2016-01-25 à 14.51.11

71 commentaires sur “Entorse de la cheville

  1. Pascal dit :

    Bonjour,
    Désemparé, je me permets d’exposer mon cas.
    En 2001, je me suis fait en entorse en varus forcé. Elle a guéri sans conséquence hormis un œdème fibreux.
    En 2011, Je me fais une nouvelle entorse. Depuis des douleurs sont apparues, souvent diffuses, sur les côtés ou le dessus du pied ou sous la voûte plantaire, au lever mais aussi dans la journée. J’avais aussi la sensation d’avoir le pied dans un étau. Parfois des périodes de rémission avec quelques mois sans douleurs. Par contre, je n’avais aucune sensation d’instabilité. Les divers examens (IRM, Athroscanner, echographie) concluent à une rupture du faisceau antérieur et une élongation ou rupture du faisceau moyen. La cheville est laxe avec un certain tiroir et un varus forcé de 15°. Pourtant je n’ai pas d’entorse. Léger épaississement de l’aponévrose plantaire. J’ai un ressaut sur les tendons fibulaires qui sont légèrement enflammés mais ne provoquent pas de douleurs et dernièrement, ma voûte plantaire s’est affaissée.
    Les orthopédistes que j’ai consultés refusent de me faire une ligamentoplastie car je n’ai pas d’entorses à répétition et me disent que les douleurs seront peut-être toujours présentes ou pires après l’opération.
    Depuis Juin 2016, les douleurs ont repris quasiment tous les jours et mon pied et avant-pied craquent régulièrement (l’autre pied n’a pas ces symptômes) avec parfois l’impression de déplacement ou dérangement des articulations de mon pied. Celui-ci semble vieillir très mal.

    Avec le tableau clinique décrit, est-ce que ma cheville peut-être considérée comme instable ?
    Si oui, les risques d’arthroses sont-ils à considérer ?
    Pourquoi une ligamentoplastie qui pourrait rétablir le fonctionnement normal de la cheville ne pourrait-il pas être la solution ?
    Si la chirurgie n’est pas solution, en voyez-vous d’autres ?

    Merci par avance pour votre réponse.

  2. gregory dit :

    Bonjour ,je me suis fais une entorse grave au mois d’Avril avec fracture péroné . Il m’a fallu presque 3 mois pr pouvoir remarcher .platré 4 semaines et Jai eu une botte de marche avec talonnette a enlever progressivement.Trés long et douloureux il faut bcp de temps pr une entorse pas le choix.

  3. Robert dit :

    Bonjour,depuis un mois entorse cheville faît une échographie tendon fibulaire malléole court fissuré,j’ai passé irm il ne voit rien est-ce que c normal toujours des douleurs j’ai atele et talonnettes car en plus j’ai maintenant une petite tendinite talon.
    Arrêt encore 4 semaines que faire ?
    merci

  4. gregory dit :

    Bonjour, le 10 avril suite tacle,fracture du perone avec petit deplacement et grosse entorse donc atel platre. Le 13 mai je passe en botte de marche mais au vue de l’angle du pied je ne pense pas pouvoir mettre mon pied en angle droit ! ( essai avec atel )Que me conseillez vous ? Merci

  5. delphine dit :

    bonsoir,
    Merci Yves de m’avoir répondu je suis retourné voir mon médecin il me fait faire un scanner de la cheville demain matin je vous en dirais plus.
    Delphine

  6. delphine dit :

    bonjour voila le 21 mars 2016 je me suis fait une entorse au travail mon pied c’est bien tourné emmené par les pompiers aux urgences il ma dit entorse simple il ma mis alcool et bande le dimanche trop de douleur je vais proche de chez moi aux urgences il me dit entorse grave que les ligaments sont touchés vu que ma cheville est bleu il me met une attelle plâtrée que je dois garder pendant 7 jours et voir chirurgien orthopédique ce que je fais le chirurgien me reçoit 2 minutes chrono ne regarde pas ma cheville me dit arrêt 1 mois et 12 séances de kiné me voila maintenant ça fait 5 semaines et demi hier je revois le chirurgien il me dit encore vite fait sans regarder ma cheville arrêt encore 1 mois et encore 12 séances de kiné je lui dit que j’ai fort mal au dessus du pied et en dessous de la Malléole droite que je dors pas la nuit mon pied j’ai l’impression qu’il fait 10 kg il répond pas il est pressé. mon kiné me dit que ça doit être le cartilage qui me fait mal que je devrait faire une scintigraphie, je met souvent de la glace et le système eau chaude eau froide aussi que me conseillé vous merci par avance

    • Bonjour,
      effectivement, une scintigraphie pourrait confirmer (ou infirmer) l’hypothèse d’une atteint osseuse. les atteintes cartilagineuse et ligamentaire devraient se détecter à l’échographie.

      Cordialement

      Yves

      • delphine magniant dit :

        bonjour Yves merci encore j’ai fait mon scanner ce matin voila les images que j’ai pour l’instant j’aurais les documents que mardi et les compte rendus aussi si vous pouviez y jeter un oeil merci d’avance

        ________________________________

  7. anne dit :

    bonjour, mon fils de 14 ans souffre de sa cheville depuis 4 ans (entorses et fracture entre 9 ans et 12 ans). Il a eu beaucoup de séances de kiné de proprioception, beaucoup de repos tout ceci avait peut etre empiré le problème et ne pouvait quasiment plus marcher un an après la dernière blessure. Il avait du arrêter également le ski études. Actuellement, il ne peut pas marcher longtemps, évidemment pas courir, mal aussi à la piscine. Sur l’irm apparaissait un oedeme mais sinon tout était bon à l’imagerie. Le médecin nous a dit qu’il fallait patienter la fin de la croissance et il devrait pouvoir alors refaire normalement du sport. Quel est votre avis ?

  8. Anaïs dit :

    Bonjour,

    Je me suis blessée à la cheville le 16 Janvier 2016 lors d’un match de basket-ball. J’ai mis une atelle et fais du kiné en espérant que la douleur passe mais aprés 1 mois la douleur persistée lors des appuis. J’ai donc passé une IRM. Au final j’ai une contusion osseuse à la cheville. Que dois-je faire car la douleur persiste. Mon kiné m’a parlé de platre. Je m’inquiéte car je vois le mariage de mon frere arrivé (3 Mois) et je ne peux toujours pas mettre de talons. Et j’aimerai reprendre le basket également. Que puis-je faire ?
    Merci d’avance
    Cordialement
    Anaïs

  9. Adrien F dit :

    Bonjour,

    Jeune sportif de 20 ans, je me suis fait une entorse a priori grave le 17 février dernier. Après avoir posé un plâtre en résine le soir même, je l’enlève le lendemain car oedème trop douloureux. Derrière, je passe finalement une semaine avec un strapping et une attelle qui ne maintient pas du tout ma cheville et donc pas adéquate à la blessure qui sera révélée à l’IRM du 25 février :

    Aspect IRM en faveur d’une rupture du ligament talo-fibulaire antérieur avec un important hématome en regard de la partie antérieure de la fibula s’étendant vers le sinus du tarse qui présente une infiltration oedémateuse.
    Importnat épanchement talo-crural et talo-calcanéen.
    Une IRM à distance de l’entorse est souhaitable.

    Depuis ce 25 février, je porte une botte de marche. Je n’ai d’abord pas osé mettre du poids jusqu’à ce soit conseillé par un chirurgien que j’ai pu voir le 29 et qui m’a également prescrit 10 séances de rééducation. Aujourd’hui, 18 mars, j’en ai déjà fait la moitié, je continue les bains alternés d’eau chaude et d’eau froide en plus du glaçage pour désenfler le pied.

    Mes questions : Comment savoir à quel moment passer le nouvel IRM conseillé ? L’opération n’est-elle pas obligatoire pour une rupture ligamentaire ? Combien de temps encore le gonflement va-t-il durer ?

    Merci d’avance.

    • salut, j’ai 25 que je soufre de entors repétitif de puis un ans , j’ai mal soingnee ma entohros grave , ou j’ai pas respecter le repos, alor j’ais des douleur a la mallil interne lor que je touche, je pence ce le tondon de tebia postiurier, , donc je pence que jai une cheville instable, lortopidist ma dis il fais le repis, esque le keni va me aide ou quoi, Merciiiii

  10. canesse dit :

    bonjour , je viens vous donner des nouvelles , je reprends le travail lundi avec quelque doutes du medecin , et j’ai du rencontrer un expert par l’employeur , qui lui met fin au dossier accident de travail , me conseil de reprendre le sport au plus vite , j’en ai informé mon medecin , qui ne comprend pas car l’expert ne tient pas compte de la contusion osseuse , je ne sais plus trop ou j’en suis . amitié

    • Si vous m’avez donné toutes les informations, la décision de vous remettre au travail (si vous devez beaucoup marcher ou rester longtemps debout) est très curieuse.
      Vous conseiller la reprise du sport est, par ailleurs, stupide quand on sait que les atteintes cartilagineuses sur les articulations portantes favorisent l’arthrose rapide qui est particulièrement handicapante. Mon avis est à prendre avec prudence puisque je ne vous ai pas testé et que je n’ai vu aucun examen. Votre histoire ressemble quand même à l’avis d’un expert auprès des assurances qui veut clore un dossier.
      Cordialement

      Yves

  11. canesse dit :

    bonjour , j’ai eu une entorse grave avec rupture de ligament et oedeme cela fait 4 mois , j’ai du passer la semaine derniére une scintigraphie qui laisse apparaitre une grosse contusion osseuse avec inflammation , je dois reprendre le travail dans une semaine .car jusqu’ici j’etais en arret .

  12. mc dit :

    Bonjour,
    J’ai 22 ans et je suis atteinte depuis 8 mois d’algodystrophie du pied, suite à une grave entorse de la cheville. J’ai perdu ma mobilité, ma jambe est bloquée, je ne peux plus autant la plier, ni courir par exemple.
    Les premiers mois je voyais un kiné, mais les séances me faisaient plus de mal que de bien, puisque la règle en algo c’est le respect de la non douleur et ne pas forcer, or avec le kiné j’avais beaucoup de douleurs.
    Depuis 4 mois j’ai donc arrêter le kiné, et je fais des bains écossais, des exercices de proprioception, des exercices avec planche à roulette et balle de tennis pour ne pas perdre la mobilité qu’il me reste, ainsi que des exercices d’équilibre.
    J’ai récemment vu un autre kiné qui m’a dit ne rien pouvoir faire de plus pour une algo, car hélas la patience est le seul véritable remède.

    Je souhaiterai connaitre vos conseils sur cette maladie, et avez vous d’autres exercices à me conseiller? Merci

    • mc dit :

      Par ailleurs, j’ai eu une phase chaude très sévère, et je pense qu’actuellement je bascule en phase froide, sans en être certaine (je referai une scintigraphie osseuse dans les mois à venir). J’étais très sportive auparavant, alors j’aimerai savoir si une reprise légère du sport (sans pouvoir courir) est conseillée ou non? ou convient-il d’attendre d’être en phase froide comme on a pu me le conseiller …. Merci

  13. Carine dit :

    Bonsoir je me suis faite une entorse grave le 01/11/2015. J’ai eu une attelle plâtrée jusqu’au 20/11 puis un plâtre de marche jusqu’au 04/12. Je m’étais déjà faite une entorse grave à cette cheville en novembre 2008 et une plus légère en décembre 2010 où j’avais passé une irm ou une écho (je me rappelle plus) mais où il y avait rien. J’ai actuellement toujours mal avec de grosses douleurs parfois quand je marche à ne presque plus pouvoir poser le pied à terre. J’ai fait une écho hier où il m’a dit que j’ai une tendinite et une déchirure d’un ligament (apparemment ancienne mais je n’ai pas fait d’entorse depuis la dernière où il y avait eu un examen plus approfondi et je me dit qu’ils l’auraient vu). J’ai été voir un autre médecin car mon médecin traitant était en congé et celui que j’avais été voir est en congé cette semaine donc je dois attendre lundi pour y aller mais j’espère que le kiné pourra déjà m’en dire un peu plus car depuis la séance de hier c’est encore pire.Mon pied n’a pas l’air enflé. Et je revois l’orthopédiste qui m’a enlevé le plâtre que le 15 janvier 2016.
    Merci

    • Carine dit :

      Voilà la conclusion de l’écho :
      Déchirure totale ou subtotale, à priori ancienne du faisceau talo-fibulaire antérieur.
      Persistance d’une tendinopathie du long extenseur de l’hallux dans sa partie située en avant de la malléole externe sur une longueur d’environ 20mm.

  14. Bontoux Julie dit :

    Bonsoir, j’ai fait une IRM aujourd’hui car je traîne une entorse depuis plus d’un mois… L’IRM a décelé de multiples contusions osseuses en plus de l’entorse : sur l’astragale, le tibia et le péroné… Je n’avais plus d’attelle… Est-ce que je dois reprendre une attelle et les béquilles ? Mon kiné dit qu’on peut pas continuer la rééducation tant que les os ne sont pas « réparés « … Du coup , je dois mettre le moins de charges possibles sur mon pied… Est-ce qu’il me faut une attelle botte ? Des béquilles ? Merci de répondre à mes questions…

    • Il s’agit donc d’un gros traumatisme. Il vaudrait mieux reprendre les béquilles pour décharger le plus possible l’articulation. Par ailleurs, on peut imaginer que certains ligaments ont été touché et qu’il faille les traiter (kiné) de façon très spécifique -voir vidéo sur mon post-(et pas d’exercices).

      Yves

  15. Jr saoussen dit :

    Bonjour Docteur, j ai 29ans et j ai fait il y a 2semaines une entorse grave de la cheville en tombant des escaliers. J ai une rupture du ligament tibio febulaire anterieur isolée confirmée par une échographie. La radio standard est normale. J ai mis des attelles. Je ne peux pas marcher sans mes deux béquilles. J ai encore des douleurs au niveau de la face anterieure de la cheville et en regard de la base du 1er metatarsien avec un oedème de la malleole externe et une hyperesthesie du gros orteil. J ai aussi une légère douleur du mollet et je ne peux pas laisser ma jambe pondente (comme s’assoir sur une chaise ou rester debout plus de 10 minutes) à cause de la douleur de la cheville. Mon medecin orthopediste m a conseillé de continuer a porter les attelles avec immobilisation de 3semaines puis de commencer la rééducation. Mais ça n a pas l air de marcher. Qu est ce vous me conseillez? Merci

  16. Art Terre dit :

    Bonjour, après une « entorse » de la cheville droite en 2013, avec un ressenti de barre sur le cote droit de sous le genou à la cheville, je sais au jour d’aujourd’hui,qu’ il a une rupture complète du ligament talo-fibulaire et une lésion tendineuse d’allure kystique de petite taille du court fibulaire.
    Mais j’ai toujours un point extrêmement sensible et très douloureux au faisceau antérieur du ligament latéral externe (depuis le début) et des qu’un médecin appuie légèrement dessus la douleur est forte et réveille également la douleur jusqu’à la tête du péroné (douleurs du haut jusqu’en bas ,derrière la malléole, cheville et le pied coté droit jusqu’aux orteils)
    Comment faire pour savoir d’où viens ce point douloureux ? . J’ai déjà fait ,irm, echo, radio, infiltration, mais rien n’y fait.
    Merci d’avance pour vos réponses.

    Cordialement.

  17. mallet josiane dit :

    bonjour
    je me suis cassée le péroné le 13 septembre et plâtrée 4 semaines, ensuite 15 jours avec une atelle, je pose le pied par terre, par contre obligée de prendre un chausson de grand père taille 41, car avec l’atelle mes chaussures ne passent pas…je dois retirer l’atelle dans 2 jours et j’ai essayé de mettre une de mes baskettes en taille 39 sans mettre l’atelle, et il m’est impossible de mettre une chaussure à ma taille…combien de temps ça va durer? merci

  18. loumtz dit :

    Bonjour, il y a un an je me suis faite une petite entorse à la cheville. Etant en vacanceset ne pouvant me déplacer qu’à vélo, j’ai attendu 2 semaines pour consulter un médecin qui ma conseiller de faire une radio une fois rentrer chez moi. A mon retour la douleur était moins forte, seulement a l’effort et lorsque je rentre ma cheville vers l’intérieur. Jai donc pas fais de radio. Le problème est qu’un an après ma « blessure » j’ai toujours ses douleurs à l’effort (je suis étudiante infirmière donc lorsque je suis en stage je marche toute la journée) et lorsque je fais la rotation vers l’intérieur. Jai donc consulter mon médecin qui ma prescrit une radio de la cheville droite face profile varus forcé et tiroir et une échographie statique et dynamique. Les résultats ne montrent rien, a la fin du compte rendu il est marqué qu’il serait bien que je fasse une irm. Je voulais savoir sil était possible de voire des choses a l’irm que l’on a pas vu a l’échographie? Cette histoire commence a me stresser car je suis en stage au mois d’octobre et le fait qu’il ne trouve rien m »angoisse car la douleur est toujours presente. Merci de votre reponse

  19. Mélanie dit :

    Bonjour Docteur,

    J’ai lu votre texte de présentation  »Pour prendre en charge correctement vos douleurs il faudrait un chef d’orchestre qui ne soit ni un « orthopédiste »… », qui me semble extrêmement pertinent et en quelque sorte rassurant.

    Je me suis fait une entorse très bégnine il y a de cela presque un mois.
    J’ai fait un faux moment en trébuchant sur un trottoir. La douleur a été brève mais un peu forte sur l’extérieur de la cheville (inversion du pied).
    J’ai remarché immédiatement sans trop de problème, juste une sensation de gêne. J’ai même pu faire une séance de cardio dans la journée. Je n’y ai donc pas prêté plus attention que cela. J’utilise de l’arnigel dessus 2-3 fois par jour depuis, c’est-à-dire depuis un mois.

    Dans les deux semaines qui ont suivi, j’ai continué une activité modérée, marche, piscine, fitness avec une petite gêne.
    Ce n’est que deux semaines après, à la suite d’une séance de piscine plus active, que le mal de cheville s’est amplifié, avec une sensation de tiraillement à l’extérieur du tibia. J’ai donc arrêté piscine et tout appui sur la cheville.
    J’ai commencé quelques exercices de rééducation légers il y a quelques jours. Mais cela n’aidant pas, j’ai tout arrêté depuis une semaine. Je pratique maintenant seulement une gym sans appui sur la cheville.

    Je me suis rendue compte qu’il y avait certainement des ligaments non cicatrisés et une erreur dans ma façon de traiter le problème.
    Il y a une semaine, j’ai vu un ostéopathe et mon médecin traitant, qui me disent deux choses contraires. Le premier conseille d’activer la cheville, de marcher, et de faire de la rééducation, le deuxième me dit d’ ‘’immobiliser’’ ma cheville.

    A ce stade, j’ai des douleurs quand je marche plus de 15 min, pas si importantes mais qui sont bien réelles.

    Comme cela fait presque un mois pour une entorse vraiment begnine, je m’excuse d’ailleurs de vous déranger pour si peu, je ne sais pas quelle est la meilleure méthode à suivre dans mon cas.

    Que me conseillez-vous ?

    Merci.

    Bien cordialement,

    Mélanie

    • Je me suis rendu compte qu’il y avait certainement des ligaments non cicatrisés et une erreur dans ma façon de traiter le problème.
      – Sans doute, mais il faudrait les tester un à un et tester les différentes articulations pour évaluer TOUS les dégâts possibles. Si besoin (selon l’examen clinique), réaliser une échographie et, si suspicion de trouble osseux, une scintigraphie.

      Il y a une semaine, j’ai vu un ostéopathe et mon médecin traitant, qui me disent deux choses contraires. Le premier conseille d’activer la cheville, de marcher, et de faire de la rééducation, le deuxième me dit « d’immobiliser » ma cheville.
      – On ne vraiment rien dire à ce moment puisque vous avez mal quand vous posez le pied. Il faut d’abord obtenir un diagnostic consistant. Mais il est vrai que la « marche normale » pourrait être conseillée… c’est d’ailleurs le premier traitement pour une entorse bénigne, comme vous l’avez fait au début… Mais le tableau a changé et il faut le comprendre.

      À ce stade, j’ai des douleurs quand je marche plus de 15 min, pas si importantes, mais qui sont bien réelles.

      Comme cela fait presque un mois pour une entorse vraiment benigne.
      – C’est trop effectivement. Il faut donc TOUT tester et, si besoin, réaliser des examens complémentaires.

      Cordialement

      Yves

      • Mélanie dit :

        Je vous remercie de votre réponse si rapide.

        Quand vous dites, tout tester, c’est aller voir un orthopédiste, c’est bien ça ?
        Est-ce mieux d’aller consulter un orthopédiste qui a aussi la qualité de médecin du sport ou un orthopédiste chirurgien ?

        Je vous remercie,

        Bien cordialement,

        Mélanie

        • Un orthopédiste est un chirurgien. Habituellement, ils n’ont qu’une question à se poser : ce patient profitera-t-il d’une intervention chirurgicale ? Si non : ils n’approfondissent pas.
          Vous avez plus de chances avec un médecin de médecine du sport.
          Idéalement il faudrait voir un médecin de Médecine Orthopédique Générale, mais il en existe très peu (à peine 5 en Belgique)

          Yves

          • Mélanie dit :

            Ah je comprends mieux.
            Je suis sur Paris, je pense que j’aurai plus de facilités à en trouver.

            Je vous remercie beaucoup, vous m’avez été d’une grande aide.

            Mélanie

            • Mélanie dit :

              Bonjour docteur,

              J’ai longuement cherché sur internet ces médecins de Médecine Orthopédique Générale et j’ai l’impression que nous n’avons pas cette spécialité en France, je ne trouve que des chirurgiens orthopédistes ou des médecins du sport. Sous l’appellation orthopédie générale, je ne trouve que de la vente de matériel médical.
              Si vous avez par hasard un confrère sur Paris à me conseiller, je suis preneuse, sinon je me tournerai vers un médecin du sport.

              Merci encore.

              Mélanie

              • Comme je vous l’avais dit, la Médecine Orthopédique existe très peu. Pour deux raisons : il faut beaucoup de connaissances (anamnèse, examen clinique, démarche spécifique, techniques manuelles difficiles, infiltrations…) ET la tendance actuelle est de croire que les examens techniques (RX, écho, IRM, scan…) permettront de voir la cause des douleurs (ce qui est -a priori- faux, car ces examens peuvent montrer beaucoup d’anomalies qui ne sont pas nécessairement la cause des douleurs).
                En Belgique il reste quelques élèves de Cyriax qui s’accrochent, mais ils seront bientôt à la pension et la relève n’est pas assurée.
                Essayez donc de trouver un bon médecin de médecine du sport (bon : quelqu’un qui ne vous touchera pas tout de suite et qui prendra le temps de peser toutes les infos avant de se prononcer) :
                https://orthopedie-pour-tous-vos-douleurs.com/une-consultation/

                Yves

                • Mélanie dit :

                  Merci pour le temps que vous avez pris à répondre à mes questions.

                  Les informations de votre site sont extrêmement utiles à nous, patients.
                  Ah si tous les médecins avaient votre sens d’intégrité dans leurs pratiques médicales…!

                  Mélanie

                  • Mélanie dit :

                    Bonjour Docteur,

                    Je reviens vers vous car j’ai vu un médecin du sport hier. Il m’a dit qu’il fallait immobiliser ma cheville pour 7-10 jours, le diagnostic étant : une entorse bégnine qui n’a pas cicatrisé.

                    Il m’a proposé le strapping ou l’orthèse Aircast en précisant que le strapping était plus efficace.
                    J’ai donc opté pour un strapping à renouveler tous les trois jours et ceci deux fois par le médecin en question.
                    La consultation s’est déroulée très rapidement, en 12 min chrono, le médecin était très agité, et le strapping a été fait un peu à la va-vite à mon sentiment, de telle façon à ce que le bandage passant derrière la voûte plantaire et croisé sur le devant a comprimé la partie externe gauche de mon pied, en me faisant tellement mal que j’ai du l’enlever au milieu de la nuit.

                    J’ai appelé un autre médecin du sport ce matin qui me dit que les strappings sont inutiles, leur effet est de 15 min et que l’orthèse Aircast est bien plus efficace.

                    Alors je me tourne vers vous pour avoir votre avis car je suis un peu perdue. Selon vous, quelle méthode est la plus efficace?

                    Merci,

                    Mélanie

                    • Oui, malheureusement : pas de diagnostic. Car « une entorse bénigne qui n’a pas cicatrisé » ne dit rien du (des) tissuS qui cause(nt) la douleur.
                      Sans cette étape, on ne peut rien dire du traitement.
                      Désolé pour vous

                      Yves

  20. boursau dit :

    Bonjour à vous,

    J’ai fait une chute en février et je me suis tordu la cheville. Une entorse à été diagnostiquée (j’ai eu la sensation que ça avait craqué ). J’ai été peu gonflée et peu bleue. J’ai été arrêtée 2mois et j’ai eu une attele de type aircast . Je n’ai pas marché et pas sollicité la cheville durant 1 mois. J’ai marché très peu les 2mois suivants. J’ai passé écho et irm mais rien ne se voit. Jai eu des semelles orthopédiques. J’en suis à 15seances de kine très douce avec massage. Mon pied allait mieux mais depuis 1mois les douleurs reviennent progressivement. Depuis 1 semaine c’est hyper douloureux. L’orthopédiste que je vois depuis 2mois suppose une interposition synoviale . Une infiltration est prévue et si cela ne s’améliore pas une arthroscopie sera faite. J’ai pris rdv à la clinique du pied pour un autre avis. Qu’en pensez vous? Je vous remercie beaucoup 😊

    • Bonjour,
      « L’orthopédiste que je vois depuis 2mois suppose une interposition synoviale. Une infiltration est prévue ». Cela est très curieux…
      De même que le diagnostic « entorse ». « Entorse » ne veut rien dire à part « tordu ». Un diagnostic vrai = lésion du faisceau antérieur du ligament latéral externe de la cheville après entorse ou atteinte cartilagineuses du dôme astragalien après entorse de la cheville ou fissure de l’extrémité distale du péroné après entorse de la cheville, etc.
      Donc on peut se demander pourquoi, pour-quoi la rééducation a-t-elle été faite… D’autant que le massage ne sert à rien.
      Idem pour les semelles orthopédiques : pourquoi ? pour quoi ?
      Bref, tout cela me semble bien curieux.
      Je ne sais pas quel âge vous avez, mais une scintigraphie (qui permet de visualiser le travail de l’os) pourrait constituer un examen utile. Critère d’Ottawa.
      Cordialement

      Yves

  21. Civ dit :

    Bonjour, je tombe par hasard sur votre site entre les nombreuses recherches sur le sujet et j’aurai besoin de votre aide.

    Je suis tombée dans les escaliers il y a 3 semaines tout pile sur mon lieu de vacances, très mal a la cheville droite, impossible de la poser, œuf de pigeon. Direction les urgences qui me diagnostiquent une entorse grave de la malléole externe après radio. J’ai été plâtrée avec un plâtre en résine fermé. Complications: mon pied enfle dans les heures suivantes. Sans entrer plus dans les détails, je suis retournée a l’hôpital qui m a fendu le plâtre sur les côtés.
    Puis je suis rentrée dans ma région, direction les urgences à nouveau qui me posent un plâtre en plâtre fendu (ils m’indiquent que le plâtre en résine fermé était absolument interdit car le pied continue d enfler durant une semaine).
    On m a dans ce second hôpital diagnostiqué une entorse de moyenne gravité du LLE de la cheville et du gros orteil. Ainsi qu’un deficit du releveur du pied en raison de la compression du premier plâtre.
    Au bout de deux semaines (c’est à dire il y a une semaine) j’ai été déplâtrée. Jai également vu un neurologue et un traumatologue.
    J’ai désormais une attèle, je ne peux toujours pas poser mon pied ni marcher dessus, celui ci reste très enflé et douloureux. Je marche donc à cloche pieds avec des béquilles. Le traumatologue orthopédique m’a indiqué que la guérison serait longue et que c’est seulement dans 1 mois, lorsque je le reverrai, que je pourrai commencer les séances kiné. Quel est votre avis ? Est ce normal d’avoir toujours mal, le pied enflé et l’impossibilité de poser le pied? J’applique plusieurs fois par jour de la glace, compresses alcool, élévation du pied tout au long de la journée.
    Par ailleurs je n’ai pas fait d’IRM. J’ai du doliprane en cas de douleur, des Anti inflammatoire seraient ils encore appropriés ? Devrais-je commencer plus tôt les séances kiné ? Pour info J’ai 22 ans.
    J’ai eu une fracture au même pied il y a une dizaine d’années, la guérison était plus rapide et les douleurs moins intenses.

    Merci de votre aide, cordialement

  22. Flo dit :

    Bonjour,

    Cela fait 2 ans que je me tord régulièrement la cheville droite. Il suffit qu’un caillou se mette sous ma chaussure et ma cheville vrille. Impossibilité également de porter des chaussures à talon.
    C’est douloureux sur l’instant mais après 5 minutes plus de douleur et pas de problème à la marche. Il ne persiste qu’une petite douleur sur le coté externe quand je m’appuis uniquement sur cette cheville.
    Une échographie et une radiographie simple en charge de ma cheville ont été faite mais ça n’a rien montré.
    En attendant, je continue d’avoir des torsions à répétitions.
    Que puis-je faire ?
    Merci

  23. Agnès dit :

    Bonjour,
    Je découvre votre blog, très complet, merci beaucoup !
    Je me doute que faire un diagnostique en ligne est impossible, mais j’aurais aimé avoir des pistes pour savoir qui consulter, aussi je me tourne vers vous pour voir s’il existe des solutions que je n’aurais pas envisagées et en parler avec mon médecin du sport.

    Voici donc mon problème :
    Il y a deux mois et une semaine, à la danse à la suite d’une mauvaise réception, je me suis tordu la cheville gauche (mon pied était vers l’intérieur). La douleur a été très vive sur le coup, je n’ai pas entendu ou senti de « crac » mais mes souvenirs sont très flous (je n’arrive même plus à me souvenir quel mouvement je faisais à ce moment). J’ai pu me relever et boiter pour rentrer ; j’ai aussitôt mis une chevillière et de la glace toutes les deux heures pendant 20 minutes à chaque fois. J’ai très peu enflé, et la peau a à peine bleui.
    Je suis allée – en boitant beaucoup – chez mon médecin traitant (spécialisé en médecine du sport) le lendemain. Il me diagnostique une entorse du LLE et une légère contusion osseuse du côté de la malléole interne, sans me prescrire d’imagerie.
    Chevillière, glace et anti-inflammatoires pendant 3 semaines, je commence la kiné au bout de 10 jours (sans proprioception au départ, donc ondes+électro, car trop douloureux, puis proprioception au bout d’une à deux semaines). Au bout de trois semaines, je commence à pouvoir marcher sans boiter. Au bout d’un mois et une semaine, la proprioception est terminée sans souci, je remarche normalement sur 10 km environ (sans forcer, avec une très légère douleur sur la fin) et la kiné me dit d’essayer la reprise du sport en douceur.
    Je cours très tranquillement pendant 10 minutes ; le soir-même, impossible de marcher.
    Je retourne chez mon médecin, qui me dit après avoir manipulé ma cheville que l’entorse semble guérie (aucune douleur du côté du ligament) et que je dois attendre que la contusion se résorbe, ce qui peut prendre du temps.

    Jusque-là, tout est normal donc. Mais il y a deux semaines (donc un mois et demi après le choc initial), sans que j’aie fait d’effort particulier (pas même de longue marche), j’ai recommencé à avoir mal à la marche. C’est allé en s’empirant depuis ; j’ai reconsulté mon médecin, qui constate effectivement que le LLE est de nouveau inflammé (et quelques heures plus tard, chez ma kiné, il était un peu enflé), sans qu’on sache pourquoi. Il m’a donc prescrit une IRM.
    J’en sors tout juste : le radiologue me dit qu’il n’y a rien de visible, pas même l’entorse de départ ni la contusion ! Il a regardé très rapidement (c’était plié en 10 minutes), et me conseille d’éviter la marche pendant une ou deux semaines encore, sans paraître très convaincu.
    Je compte retourner chez mon médecin du sport avec les images pour qu’il les examine plus attentivement (et j’ai toujours mes rendez-vous chez la kiné, sans proprioception car c’est désormais trop douloureux), mais si effectivement rien n’est visible, auriez-vous des conseils à me donner sur la marche à suivre ? Cela vaut-il le coup de consulter un osthéopathe (j’en ai un bon près de chez moi), un podologue ou je ne sais quel autre médecin dont j’ignorerais le nom ? Vaut-il mieux que je remette ma chevillière ?

    Merci d’avance, si vous prenez le temps de me répondre ; et même si vous ne le trouvez pas, car votre blog est de toute façon très agréable à suivre !

    Bonne fin de journée et bonne continuation,
    Agnès.

    • Bonjour,

      En quelques mots :
      Vous avez bien commencé le traitement (repos, glace…), mais vous l’avez mal continué (ondes de choc : inutile…). Il aurait fallu qu’on s’occupe très précisément (comme je le montre en partie sur mon blog) de la portion ligamentaire lésée et attendre que le ligament soit bien réaligné pour faire la rééducation proprioceptive. En effet, lors d’une entorse avec déchirure partielle d’un ligament on ne peut jamais préjuger des dégâts (mineurs) subis par le cartilage articulaire. C’est pourquoi il faut être très prudent et ne pas solliciter trop vite l’articulation en charge.
      Vous avez ensuite couru et les douleurs sont revenues (avec gonflement -même minime- sans doute, signant un trouble articulaire inflammatoire). Il aurait fallu vous reposer, prendre des anti-inflammatoires et repalper les ligaments.
      Aujourd’hui vous avez mal à la marche. Cela veut dire que le cartilage souffre même si l’imagerie ne montre rien.
      Conséquence : repos, marche sous le seuil de la douleur, traitement manuel de chaque ligament atteint et reprise progressive de vos activités… Proprioception dans quelques semaines si et seulement si les exercices ne provoquent aucune douleur.
      Portez, par précaution, une chevillère du type que je propose sur mon site.
      Attention : ce n’est pas parce que l’imagerie ne montre rien qu’il n’y a rien… Sinon vous n’auriez pas de symptômes… Il est donc possible que vous ayez (en plus de la douleur et du gonflement) une limitation de la flexion et de l’extension de la cheville ce qui signerait les soupçons dont je vous parle.

      Cordialement

      Yves

      • Agnès dit :

        Bonsoir,
        Et merci pour votre réponse si rapide, c’est vraiment gentil de votre part !
        J’ai effectivement une petite limitation à la flexion et à l’extension, je sens la cheville un peu raide (chose que le médecin avait également remarqué à la dernière consultation – il note aussi qu’il n’y a pas de laxité). Je note donc bien soigneusement la piste des lésions du cartilage, merci, vraiment !
        Je tiens à préciser que je n’ai jamais forcé : quel que soit l’effort que faisais, je l’arrêtais dès que je sentais la moindre douleur (y compris la fois où j’ai couru, sur conseil de ma kiné). A ce moment-là, c’est surtout la supposée contusion qui m’a fait mal, pas du tout l’entorse ; kiné et médecin (après palpations) en ont conclu que c’était normal et que je devais juste prendre un peu plus de temps avant de réessayer le sport. Je faisais alors la proprioception sans douleur et j’ai récupéré presque toute ma stabilité.

        L’entorse s’est remise à me faire mal seulement depuis peu, et je n’ai pas du tout forcé dessus depuis (je reprends effectivement le repos initial : travaillant chez moi, il m’est possible de ne pas trop la solliciter pendant de longues périodes).
        La kiné, dès que je sentais une douleur à la proprioception, arrêtait pour plusieurs séances (en remplaçant par des ultrasons et électrodes à visée seulement antalgique, apparemment inutiles).

        Cependant, je n’ai eu aucune palpation (mis à part pendant les examens chez le médecin du sport)… il faudrait que je demande à ma kiné ? Ou existe-t-il des kinés spécialisés, peut-être ? J’ai choisi la plus proche de chez moi vu mon impossibilité de me déplacer dans les premiers temps.

        Je vais donc remettre ma chevillère (qui est bien du type proposé sur votre site, c’est celle que j’ai porté depuis le début) lors de mes rares sorties obligatoires, et continuer à laisser la cheville au repos.
        Encore merci pour votre aide, précieuse, dans ce milieu où on a souvent l’impression d’être seul dans une mare d’incompréhension (comme vous l’expliquez bien, d’ailleurs, sur votre blog).

        Agnès.

        • Agnès dit :

          Bonjour,
          Juste un petit mot pour vous remercier de votre patience et vous tenir au courant. Après arthroscanner, le cartilage est normal, mais j’aurais une algodystrophie (le radiologue note une capsulite rétractile et n’a pas pu injecter tout le produit). Je dois faire une scintigraphie pour la confirmer.
          Bien à vous,
          Agnès.

          • C’est gentil de m’encourager en me donnant de vos nouvelles.
            J’avais évoqué la possibilité d’un schéma capsulaire (rétraction de la capsule typique d’un phénomène réflexe après traumatisme ou par surmenage pendant une rééducation). Cela se confirme.
            La scintigraphie montrera sans doute une déminéralisation typique de l’algodystrophie si vous avez d’autres signes : douleurs anormales (surtout de la peau), changements de couleur et de température… Dans ce cas il faudra penser au traitement à la calcitonine (et patience).
            S’il ne s’agit pas d’une algo, alors il faudra vous ménager longtemps et prendre des anti-inflammatoires pendant une semaine à titre de test.

            Cordialement

            Yves

            • Agnès dit :

              J’ai effectivement des douleurs anormales (je suis incapable de marcher et j’ai mal au toucher alors que je suis au repos + béquilles lors de mes rares sorties depuis plusieurs semaines), et j’ai le pied froid. En revanche, le médecin est perplexe parce que vu mon évolution il devrait être rouge, chaud et gonflé… mais de ce que j’ai pu voir, les algodystrophies sont rarement deux fois identiques !
              Je vous tiendrai au courant si vous le souhaitez, et vous remercie encore pour votre avis, qui m’a poussée à demander cet arthroscanner. Au moins, maintenant, la piste du cartilage est éliminée !
              Cordialement,
              Agnès.

              • Agnès dit :

                Bonjour Yves,
                A priori, il s’agit bien d’une algo (en phase froide, car la scintigraphie montre bien une différence entre les deux jambes mais rien d’autre). Patience et balnéothérapie, donc ! La calcitonine n’est apparemment plus vraiment conseillée, car elle induit beaucoup d’effets secondaires pour des résultats rarement probants. J’avoue préférer la méthode douce 🙂
                Encore merci pour votre aide, et bonne continuation !

                • Bonjour,
                  Curieux pour la calcitonine : tous les patients que j’ai connus avec une algo (prise tôt) furent améliorés significativement.
                  Curieux pour la balnéothérapie que beaucoup de pays européens ont éliminés de l’arsenal thérapeutique en général (c’est doux, c’est vrai… Comme tout ce qui ne sert à rien)… Mais cela rapporte beaucoup aux hôpitaux !!!
                  😉
                  Yves

                  • Agnès dit :

                    Je n’ai eu que des commentaires négatifs pour ceux qui ont essayé la calcitonine… mais c’est bon à savoir que vos patients ont obtenu un résultat !
                    Pour la balnéo, elle me fait beaucoup de bien ; à la cheville c’est encore trop tôt pour le dire, encore que je le sens plus ferme et les douleurs sont toujours présentes, mais plus diffuses ; mais surtout au moral ! Le fait de retrouver les sensations de la marche et de la fonctionnalité de ma cheville alors que je ne peux pas poser le pied depuis des mois est vraiment appréciable.
                    Là aussi, j’ai eu beaucoup de commentaires positifs de patients atteints d’algo qui ont essayé la balnéothérapie. Cela dit, je ne suis qu’au début du traitement… je changerai peut-être d’avis !
                    Merci 🙂

  24. edmi09 dit :

    Bonjour; j’ai subi une grave entorse de la cheville il y a maintenant 7 mois à la suite d’un coup direct et violent reçu sur la cheville m’ayant valu une torsion.
    Le jour J radio aux urgences, radio, verdict pas de fracture.
    Je me rends le lendemain j’ai mon médecin, on me diagnostique d’abord une entorse bénigne avec 2 semaines d’arrêt.

    J’ai commencé au bout d’1 semaine et demi des séances de kiné et j’ai repris la marche au bout de 3-4 semaines en ayant l’impression que tout allait bien mais ma cheville enflait énormément à la marche.

    Après avoir fait dans l’ordre:
    un Scanner qui évoquait des calcifications et comme « hypothèse » une rupture de la membrane interosseuse et qu’il fallait faire une échographie pour plus de détails.

    Echographie: RAS. bien que les douleurs persistent ainsi que l’enflure de la cheville au bout de quelques minutes de marche.

    une IRM (3 mois apres devant la grande persistance des douleurs).
    Diagnostic: Rupture des faisceaux antérieurs moyens du ligament latéral externe + du ligament tibio fibulaire antérieur.

    On m’a fait consulter des chirurgiens orthopédiques. J’en ai vu 2, le diagnostic a été le même et l’un m’a faire un examen en me faisant une radio en varus forcé pour tester la laxité de ma cheville. « Pas de laxité résiduelle donc pas d’opération ».

    Jusqu’à présent j’éprouve des sensations de chaleur dans la cheville, des douleurs le soir et des tremblements dans le pied en position assise et couchée. Ma cheville enfle toujours également après quelques minutes de marche.

    Que me conseillez-vous? une infiltration / mésothérapie pourrait-elle résoudre mes problèmes d’oedeme et de douleurs ?

    • J’ai subi une grave entorse de la cheville il y a maintenant 7 mois à la suite d’un coup direct et violent reçu sur la cheville m’ayant valu une torsion.
      – aviez-vous pu marcher juste après « l’entorse » ?
      Le jour J radio aux urgences, radio, verdict pas de fracture.
      – Il aurait fallu dire : pas de fracture (ou de fissure) visible ce jour-là. En effet, parfois quelques jours après le traumatisme une fissure ou une fracture peuvent se voir alors qu’elle n’était pas visible le premier jour (question de « travail » des cellules osseuses après un traumatisme).

      Je me rends le lendemain j’ai mon médecin, on me diagnostique d’abord une entorse bénigne avec 2 semaines d’arrêt.
      J’ai commencé au bout de 1 semaine et demie des séances de kiné
      – quel traitement ?

      Et j’ai repris la marche au bout de 3-4 semaines en ayant l’impression que tout allait bien, mais ma cheville enflait énormément à la marche.
      – Il n’est absolument pas normal de « gonfler » ainsi après 4 semaines. Cela pose des questions sur le diagnostic de départ.

      Après avoir fait dans l’ordre : un Scanner qui évoquait des calcifications et comme « hypothèse » une rupture de la membrane interosseuse et qu’il fallait faire une échographie pour plus de détails.
      Échographie : RAS. Bien que les douleurs persistent ainsi que l’enflure de la cheville au bout de quelques minutes de marche.
      Une IRM (3 mois âpres devant la grande persistance des douleurs).
      Diagnostic : Rupture des faisceaux antérieurs moyens du ligament latéral externe + du ligament tibio fibulaire antérieur.
      On m’a fait consulter des chirurgiens orthopédiques. J’en ai vu 2, le diagnostic a été le même et l’un m’a faire un examen en me faisant une radio en varus forcé pour tester la laxité de ma cheville. « Pas de laxité résiduelle donc pas d’opération ».

      – OK. MAIS : ce que vous racontez fait penser à la possibilité d’une fissure (fracture ?) d’un os du pied (tibia ? Péroné ? astragale ?)… Même si la Rx est négative.

      Jusqu’à présent j’éprouve des sensations de chaleur dans la cheville, des douleurs le soir et des tremblements dans le pied en position assise et couchée. Ma cheville enfle toujours également après quelques minutes de marche.

      – Même remarque que juste au-dessus = examen de choix = la scintigraphie qui permet de mettre en évidence le « travail » des cellules osseuses. Si trop de travail = atteinte de l’os = on poursuit la mise au point en ce sens.


      Que me conseillez-vous ? une infiltration/mésothérapie pourrait-elle résoudre mes problèmes d’œdème et de douleurs ?
      – Pas d’infiltration temps qu’on n’a pas éliminé un trouble osseux. Et si on décide d’infiltrer, il faut que vous sachiez pour quelle HYPOTHÈSE.
      DONNEZ-MOI DE VOS NOUVELLES.

      YVES

      • edmi09 dit :

        Bonjour Dr Yves, je vous remercie vivement pour votre réponse.
        Je vous réponds à chacune de vos questions avant tout examen potentiel ou nouveau retour d’un de mes médecins suivis.

        Le jour j, oui j’ai pu faire quelques pas après le choc le temps d’avoir du secours, mais après facilement une bonne heure d’attente je n’y arrivais quasiment plus du tout.
        Mon traitement initial a consisté à porter pendant 2 semaines et demi une sorte de botte montant jusqu’à la jambe (orthèse il me semble) et j’ai enchainé de nombreuses séances de kiné, fortement (voire uniquement) axées sur la proprioception: maintien de l’équilibre sur trampoline, planche et progressivement bosu. En fin de séances j’avais droit à des seances laser ou électrodes antalgiques ou dernière possibilité des électrodes sur les péroniers « afin de les renforcer et les muscler » de ce que m’expliquait le kiné.

        L’infiltration qu’un unique médecin m’a évoqué sous réserve d’une revue de mon irm et de mon scanner entrerait dans le cas d’un possible « tiroir » après un examen clinique qu’il m’a fait. Il m’a évoqué le fait qu’il faudrait peut-être refaire une nouvelle échographie.

        Dans le compte rendu de l’irm que j’ai faite il y a 2 mois, outre les ligaments cités « remplacés par un tissu d’aspect vibreux » figuraient les mentions suivantes : » pas de lésion osseuse ou ostéochondrale notamment du dome talien », »aspect normal du sinus du tarse et respect des articulations tibio-taliennes de Lisfranc et Chopart » et enfin « pas de synovite ni corps étranger intra articulaire ».
        Le scanner lui en revanche évoquait des « ossifications des parties molles ».

        Pour l’instant les médecins que j’ai vu mis à part le dernier qui étudie mon dossier se sont contentés de dire qu’il faut « laisser faire le temps et prendre un traitement antalgique simple » en me disant qu’il faut parfois un an pour guérir voire un peu plus..

        Une des questions qui me taraude beaucoup est notamment s’il est réellement plausible qu’en l’absence de mes faisceaux moyens et antérieurs il n’y ait pas de laxité en varus forcé? (autrement dit l’examen du varus a-t-il été mal fait ou est-il possible que j’ai conservé ces 2 ligaments mis à part le tibio fibulaire antérieur)?
        Je ne manquerai pas de vous tenir au courant pour avoir votre expertise également et vous remercie encore beaucoup.

        • Je vous réponds à chacune de vos questions avant tout examen potentiel ou nouveau retour d’un de mes médecins suivis.

          Le jour j, oui j’ai pu faire quelques pas après le choc le temps d’avoir du secours, mais après facilement une bonne heure d’attente je n’y arrivais quasiment plus du tout.
          – Donc : on ne peut exclure une entorse grave et, par là, une atteinte osseuse.

          Mon traitement initial a consisté à porter pendant 2 semaines et demie une sorte de botte montant jusqu’à la jambe (orthèse, il me semble)
          Oui
          et j’ai enchaîné de nombreuses séances de kiné, fortement (voire uniquement) axées sur la proprioception : maintien de l’équilibre sur trampoline, planche et progressivement bosu. En fin de séances j’avais droit à des séances laser ou électrodes antalgiques ou dernière possibilité des électrodes sur les péroniers « afin de les renforcer et les muscler » de ce que m’expliquait le kiné.
          – si travail de proprioception sur un trouble osseux = empire la problématique. Laser, électrodes… = ne sert à rien !

          L’infiltration qu’un unique médecin m’a évoquée sous réserve d’une revue de mon IRM et de mon scanner entrerait dans le cas d’un possible « tiroir » après un examen clinique qu’il m’a fait. Il m’a évoqué le fait qu’il faudrait peut-être refaire une nouvelle échographie.
          – « Possible » n’est pas un diagnostic

          Dans le compte rendu de l’IRM que j’ai faite il y a 2 mois, outre les ligaments cités « remplacés par un tissu d’aspect vitreux » figuraient les mentions suivantes : » pas de lésion osseuse ou ostéochondrale notamment du « dôme talien », aspect normal du sinus du tarse et respect des articulations tibio-taliennes de Lisfranc et Chopart » et enfin « pas de synovite ni corps étranger intra-articulaire ».
          Le scanner lui en revanche évoquait des « ossifications des parties molles ».
          – Est-ce suffisant pour éliminer l’os ? Peut-être pas.

          Pour l’instant les médecins que j’ai vus mis à part le dernier qui étudie mon dossier se sont contentés de dire qu’il faut « laisser faire le temps et prendre un traitement antalgique simple » en me disant qu’il faut parfois un an pour guérir voire un peu plus..
          – Si fissure ou fracture : cela peut ne jamais guérir.

          Une des questions qui me taraude beaucoup est notamment s’il est réellement plausible qu’en l’absence de mes faisceaux moyens et antérieurs il n’y ait pas de laxité en varus forcé ? (autrement dit l’examen du varus a-t-il été mal fait ou est-il possible que j’aie conservé ces 2 ligaments mis à part le tibio fibulaire antérieur) ?
          – Je ne comprends pas la question. Si lésion du LLE = examen clinique de base le met en évidence, la palpation aussi. Si rupture totale : le varus forcé donnera des informations très claires.

          Yves

          • edmi09 dit :

            Je soulevais justement le fait que cela me paraissait contradictoire que l’on me décèle d’1 part sur l’IRM une rupture des 2 faisceaux 5 mois après le traumatisme et qu’un examen en varus forcé 1 mois après révélait qu’il n’y avait de laxité.
            Ma question est de savoir si la proprioception et la kiné peuvent expliquer cette absence de laxité malgré les faisceaux en moins ou s’il y avait eu potentiellement une mauvaise interprétation ou réalisation de l’un des 2 examens (IRM / varus forcé).
            Je précise toutefois qu’à l’heure actuelle, à la palpation des faisceaux que m’ont fait les médecins je n’ai pas de douleurs mais que j’avais un hématome volumineux « en oeuf de pigeon » le jour de l’accident et qui revient.

  25. Prisca dit :

    Bonjour,
    Suite à une entorse grave datant de juin 2014, je souffre d’une douleur permanente à la cheville droite. J’ai porté une atelle pendant 2 mois et effectué 2 mois et demi de kiné. Après une échographie en octobre 2014, une tendinite à été décelé au niveau du court péronier latéral droit. J’ai porté une chevillere pendant 1 mois. Malheureusement le problème ne semble toujours pas réglé. J’ai toujours mal à la cheville. Ces derniers temps je ressens une douleur au niveau du talon en plus de la douleur à la cheville et j’ai du mal à marché très longtemps. J’ai déjà été plusieurs fois au médecin et essayé plusieurs traitements sans succès. Dois je consulter un autre orthopédiste. Une irm serait elle utile!? Quelles solutions me conseillez-vous svp?

  26. Marie dit :

    Je me suis fait une entorse il y a déjà 4 semaines avec interdiction d’appuis, je me déplace en béquille mais à ce jour lorsque j’essaie de marcher sans les béquilles lors de l’appuis je ressent encore la douleur est ce normale au bout de 4 semaines sans appuis?

    • Bonsoir,
      Deux cas de figure :
      – Entorse ET vous n’avez pas pu marcher ensuite = entorse grave = chercher une pathologie autre que ligamentaire. ATTENTION des radios négatives au début peuvent cacher une fracture ou une fissure qui ne se voient qu’après quelques jours (une ou deux semaines) à la radio, au scanner, ou à d’autres examens techniques.

      – Si vous avez pu marcher juste après et qu’on vous a immobilisée vous devriez pouvoir reprendre appuis progressivement sur votre pied, mais il faudrait que vous soyez prise en charge par un kiné très spécialisé pour : — soigner le ou les ligamentS — retrouver une bonne proprioception.

      Cordialement

      Yves

  27. Lydie gravier dit :

    Bonjour,

    Je me suis fait une petite entorse à la cheville il y a maintenant 4 semaines. J’ai directement fait une radio, porté une attelle, repos, glace puis séances de kiné. Maintenant j’ai moins mal même si parfois je sent encore un petit tiraillement. Je marche longtemps sans trop de problèmes malgré une fatigue en fin de journée.

    Ma question est la suivante: je dois aller dans un parc d’attraction ce samedi, est-ce que les montagnes russes et autres manèges a sensation sont dangereux pour ma cheville? Je me dis que peut être avec la pression et la vitesse, le vent et la vitesse pourraient avoir un effet sur ma cheville dans les manèges très rapides ou ceux où les pieds sont à l’air libre. Je n’ai pas trouvé réponse à cette question…

    Merci pour votre aide

    • orthopedie dit :

      Votre question est assez drôle, mais on peut comprendre votre inquiétude….
      Pas de problèmes pour toutes ces attractions. Par contre, je vous conseille d’être très attentive dans le parc afin de ne pas refaire une entorse.
      😉
      Yves

  28. ecl1x dit :

    En pleine compétition de volley, ma cheville a tourné vers l’interieur suite à une mauvaise réception après un saut, je précise que c’est ma 1ère entorse / foulure en 15 ans de pratique.
    J’ai eu assez mal sur le moment pendant 30 secondes mais je sentais que je pouvais continuer.
    Je me suis fait strapper 10 min plus tard et ai terminé la compétition (pendant environ 1h).
    Ayant vu beaucoup d’entorse dans ce sport, de chevilles bleues/violettes et d’oeufs de pigeon, je ne m’inquiète pas trop mais j’aimerais votre avis car mes medecins ne sont pas dispos avant 4/5 jours.
    Ma blessure a eu lieu lundi soir vers 18h et aujourd’hui (mercredi) je peux marcher sans trop de soucis, faire des mouvements de haut en bas avec ma cheville (qui a néanmoins une certaine raideur) et de légers mouvements latéraux.
    Ma cheville est légèrement gonflée et ne présente pratiquement pas d’ecchymose.
    Je glace autant que possible, applique du voltarène, porte une orthèse et essaye de surélever ma jambe quand elle est au repos.
    Merci d’avance !

    • orthopedie dit :

      Vous faites exactement ce qu’il faut pour l’instant. Ensuite : MTP sur le ligament + rééducation proprioceptive (comme sur mon site) + attelle de marche pour éviter les récidives (surtout en faisant du sport)

      Yves

  29. TRINITY dit :

    bonjour doc
    Je vais rejoindre les pôvres douloureux esperant que j’envoie le prochain commentaire de joie de sportive guérie. voilà :

    contexte:
    j’ai la cinquantaine, sportive je coure 4 fois par semaine environ 5 heures et entre 50 et 70 km par semaine je nage et je fais du vélo tous les jours pour aller au travail.
    j’ai perdu 10 kg suite au déces de mon époux et cela me va bien. 58kg pour 1m70.
    je me suis fait une entorse il y a 4 ans sur laquelle j’ai couru 4 km avant qu’il me soit impossible de marcher et ostéo en vacances donc pas bien soignée.

    depuis avril je ne sais pas dormir avec des draps sur mon pieds gauche ( celui de l’entorse) je suis allée chez l’ostéo plusieurs fois et la première fois bien et re douleur au bout de 15 jours et maintenant la visite hebdomadaire chez l’ostéo n’a plus aucun effet .
    je sens des fourmis paralysantes de la plante du pied à mi mollet, la radio de l’an dernier n’a rien signalé ( donc j’ai mal depuis bientot un an) je suis dure à la douleur

    je fais quoi???? au secours, sans sport je vais craquer , tuer mon voisin? ou ma voisine ,je ne sais pas vite doc il y a urgence

    • orthopedie dit :

      Bonjour,
      Puisque vous ne me donnez pas le compte-rendu de l’examen clinique d’un médecin ou d’un kinésithérapeute (les ostéopathes sont très peu compétents pour ce genre de problème), je vais y aller à l’aveugle avec les éléments que vous me donnez.
      Une entorse bénigne permet la marche et même la course au petit trot après quelques semaines sans traitement.
      Vous me dites que vous avez mal même quand vous n’êtes pas en appui (la nuit)… Je ne vois pas vraiment ce qu’un ostéopathe pourrait traiter puisqu’il y a un diagnostic de trouble potentiellement grave à poser.
      Vous me dites que la radio n’a rien donné et cela n’est pas rare. Il faudrait donc confronter vos plaintes à un examen clinique très précis et décider d’une exploration plus approfondie (quid de la cause des douleurs ? quid des « fourmis » ?). Dans un premier temps je me dis qu’une scintigraphie pourrait peut-être vous faire avancer.
      Et, pour l’instant, il me semble opportun d’éviter les activités au cours desquelles vous courez.
      Cordialement.
      Yves

      • TRINITY dit :

        bonjour Yves
        une écho indique tenosynovite des fibulaires gauche , et re prescription de kine,
        je change de kiné?
        en tant que pharmacien je ne supporte pas les AINS, seul le paracétamol est accepté par mon estomac,
        au plaisir de vous lire

      • TRINITY dit :

        R bonjour Doc
        et j’ai pris rendez vous avec un rhumatologue jeudi , puisque je trie un peu sur la  » bête  » et les doigts main gauche recommence un effet ressaut , j’ai hâte de vous lire

  30. christophe dit :

    Bonjour,

    Suite à une entorse il y a 2 ans j’ai subi une opération en Novembre 2012, sur le tendons
    court péronier de la cheville droite, après une immobilisation de 6 semaines, on m’enlève
    les agrafes et surprise la cicatrice se ré ouvre donc on me met des petits strap .
    J ai par la suite une des séances de kiné mais la cicatrice s’avère épaisse et adhérente.

    A ce jour je suis arrêté car quand je marche trop j’ai toujours une douleur juste en dessous
    de la malléole avec oedeme qui se forme et douleur lorsque l’on appuis dessus ( tendon péronier).

    J’ai repasser une IRM mais celle-ci ne détecte rien !!!

    ES ce du au faite que la cicatrice est toujours partiellement adhérente ?

    Mon chirurgien me propose de retourner voir ce qu’il se passe, mais suite a un mauvais suivi
    post opératoire je vais demandé l’avis d’un autre chirurgien.

    Avez-vous déjà eu des cas similaires au mien car je m’inquiète beaucoup, cela fait 2 ans que je
    traîne cela et que je n ai pas refais de sports !!

    En vous remerciant par avance de votre avis.

    Bien cordialement.

  31. loic dit :

    Bonjour j’ai 28 ans et je me suis fait une entorse de la cheville gauche il y a 4 mois. après plusieurs examen ( radio, irm ….) rien a signaler au niveau de la cheville mais la douleur est toujours présente en fonction du mouvement au niveau du ligament en dessous de la maléole. je suis allé voir un chirurgien orthopédique ainsi q’un médecin du sport qui m’ont expliqué qu’ il s’agirait d’une calcification qui c’est formé sur le ligament j’ai donc fait une infiltration de corticoïdes il y a 2 jours de cela.
    je souhaiterai connaitre les effets de cette infiltration et si cette calcification va enfin disparaitre car étant sportif le temps devient long.
    cordialement

    • orthopedie dit :

      Très difficile de répondre à vos questions.
      Quel ligament ? Quelle malléole ? Où se trouve cette calcification ? comment l’a-t-on mise en évidence ? Comment l’a-t-on infiltrée ?
      Ce qui est sûr : repos pendant 15 jours + évaluation par échographie + quel effet ressenti ? Si amélioration de vos douleurs et de la calcification, il faut se demander s’il ne faut pas en faire une deuxième.
      Yves

  32. gib dit :

    Bonjour Yves,

    Je reviens vers vous, donc j’ai vu un 2è ORTHO le 29-10 il rejoins le premier c’est le ligament et la consolidation est faite et qu’il faut faire des infiltrations car opérer est impossible car j’ai un foyer d’algo au poignet droit suite à une opération du ligament triangulaire en 2010.Ce matin j’ai fait une scintigraphie et le médecin me dit que la consolidation n’est pas faite et que les douleurs c’est surement dû à l’os qui se construit encore (ma fracture date du 15 déc 2012)!
    Quel conseil pouvez vous me donner SVP afin que mon médecin me les prescrive et surtout ya t_il des médicaments pour aider ma cheville?,, cela fait trop longtemps que je bouille de courrir et que le moral ne va plus,MERCI YVES au plaisir de vous lire
    cordialement

    • orthopedie dit :

      Bonjour,

      La scintigraphie montre donc un foyer d’activité de votre machine à os = os en voie de consolidation = infiltration déconseillée +++
      Seul traitement actuel = la décharge et le repos pendant au moins quatre semaines.
      Yves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s