Mal dans le bas du dos

lombalgie femmeBeaucoup de gens se plaignent souvent de douleurs dans le bas du dos, mais il est très rare d’entendre un lombalgique expliquer précisément l’origine de ses douleurs.
Et pour cause : « on » ne les lui a pas expliquées et les muscles sont encore trop souvent évoqués (alors que comme au niveau cervical les muscles ne sont pas responsables de vos douleurs.)
Pour que les lombalgiques puissent se frayer un chemin dans le dédale médical (et pseudo-médical), je pense qu’il serait essentiel que chacun puisse faire des différences, repérer -au minimum- les mots qui ne veulent rien dire (ou si peu) et savoir qu’il vaut mieux consulter un médecin pour éliminer (avant toute chose) des troubles graves qui peuvent mimer les « lombalgies » banales (des pierres aux reins, une prééclampsie [si vous êtes enceinte], par exemple).

Si on n’explique pas vos douleurs par une pathologie autre que mécanique, alors il y a beaucoup de chances qu’on utilise des mots qui ne veulent pas dire grand-chose comme :
lumbago : lumb = lombaire, ago = algie = douleur
lombalgie : lombaire + algie…, bref vous avez mal au dos.
Mal au reins, « tour de reins » : mais les reins se trouvent sous les dernières côtes !!!

Vous l’aurez compris, « lumbago » et « lombalgie » ne constituent en rien un diagnostic qui permet de développer un traitement puisque aucun « tissu » (responsable potentiel de la douleur) n’a été pointé du doigt. (Idem pour l’entorse du pied. Entorse = tordu !!!)

Pourtant on sait que, le plus souvent (même si cela est plus compliqué), les douleurs lombaires sont causées par un glissement vers l’arrière d’un (ou de plusieurs) disqueS (entre les vertèbres), qui exceptionnellement peut « faire hernie » (mais c’est souvent moins grave que ce qu’on en dit).

Il faut aussi noter que les images, a priori, ne veulent rien dire. De même que certaines exclamations comme « mais vous n’avez plus de disque !!! ».

Car il n’y a pas de nerfs qui vont ou qui viennent au (ou du) disque.

Les autres causes mécaniques sont essentiellement la conséquence du vieillissement discal : les phases inflammatoires + ou – fréquentes des articulations vertébrales et les inflammations des ligaments (principalement ilio-lombaires et sacro-iliaques).

L’essentiel est, donc, d’éliminer d’abord des troubles qui ne sont pas mécaniques, de chercher la cause des douleurs et de les traiter le mieux possible…
Et de ne pas imaginer que les muscles sont responsables de la douleur, qu’ils seraient trop contractés… Car à vouloir étirer, détendre, etc., on se soulage, certes momentanément, mais on risque de provoquer une instabilité de la colonne lombaire qui sera source de douleurs d’autant plus facilement que l’homme moderne est trop sédentaire.

Les remarques essentielles sont donc les mêmes que pour les cervicalgies : ICI

Quelques notions essentielles à propos de la cause la plus fréquente des lombalgies : ICI

Dernière petite chose… On croit encore que la lordose (le creux lombaire) est la cause des lombalgies.
Mais cela est faux ! Autrement dit : si on s’occupe bien d’un (une) lombalgique, on pourrait le (la) soulager ET l’encourager à conserver une belle allure !!!

cambrure lombaire

😉

Vous pouvez bien sûr m’interpeller…

ACCUEIL

4 commentaires sur “Mal dans le bas du dos

  1. sylvie dit :

    Bonjour j’aimerais savoir moi on m’a passer irm pour lombaire et sacroilllaque on voit rien qui pourrait faire mal Voilà 4 juillet jai eu sacroilllaque qui a bloquer maintenant mobile mais j’ai tj de la douleur sparme pincement serrement sur bord de la fesse et la crête illaque je sens sa comme l’étirement voila je demandais si sa pouvais pas être ligamentiliolombaire ou epine illiaqueposterieur du au fais mon sacroiliaque 4 juillet en penchait je sentais pousser quand je penchais est que sa peut que irm ne voit pas elongation que serais mieux botox ou cordisone du au fait j’ai des sparme pincement serrement et quand je marche ltemps j’ai mal pis quand je leve d’assis c’est e si il aurait quoi qui acroche pis j’aimerais savoir est que physio peut soigner ceci avec stabilité renforcement Merci

  2. PLUN jean pierre dit :

    Bonjour.Depuis des années j’ai mal en bas du dos, aprés avoir passé une radio on a constaté un pincement prononcé L5 ,S1.J’ai bientôt 80 ans,et ai également une scoliose dorsale supérieure depuis l’age de 15 ans,et une hernie cervicale depuis 3 ans.,Que puis-je faire à part les médicaments pas toujours efficaces.Merçi.

    • Depuis des années j’ai mal en bas du dos, après avoir passé une radio on a constaté un pincement prononcé L5, S1.J’ai bientôt 80 ans.
      -À votre âge, il n’est pas étonnant que vous ayez ce pincement discal qui n’est pas la cause de vos douleurs puisque le disque n’est pas innervé. Par contre (toujours à cause de votre âge), il faut penser à un problème fréquent, mais qu’on néglige souvent. Avez-vos l’impression de pouvoir marcher moins longtemps, moins loin. De devoir vous arrêter fréquemment à cause de la douleur ou de devoir vous pencher légèrement en avant pour pouvoir continuer à marcher. Si vous répondez oui à une ou plusieurs questions, je vous invite à demander un scanner dans le but de mesurer votre canal lombaire et me de m’en donner les résultats.

      J’ai également une scoliose dorsale supérieure depuis l’âge de 15 ans
      – Ces scolioses sont très rarement la cause de douleurs et à votre âge le segment s’est fort rigidifié à cause de l’arthrose.

      Et une hernie cervicale depuis 3 ans.
      Cette hernie a été constatée par un examen : lequel ? Le plus important est de décrire vos douleurs, car à votre âge la matière discale est fortement diminuée et cette « hernie » n’est peut-être pas la cause de vos douleurs. Donc : où se trouvent vos douleurs ? Quand apparaissent-elles ? Qu’est-ce qui les empire ? Qu’est-ce qui les soulage ? Souffrez-vous d’une maladie ? Prenez-vous des médicaments ?

      Que puis-je faire à part les médicaments pas toujours efficaces ?
      Avant de penser « médicaments », il faudrait émettre des hypothèses précises pour chacune de vos douleurs comme je vous y invite ci-dessus.

      Cordialement

      Yves

      • PLUN jean pierre dit :

        Merçi d’avoir prit sur vôtre temps précieux pour répondre à mes commentaires d;L’hernie cervicale a été detectée par IRM ,les crises étaient insupportables et trés rapprochées,l’impression que l’on vous verse de l’huile bouillante dans le bras.Traitement au lyrica,Je vais mieux de ce coté là,mais j’ai perdu 50/100 de mobilité pur un bras dans l’extension et dans l’autre picottements ,engourdissements ,bruluresjusque au niveau du pouce ,mais je préfère ça à l’huile bouillante.Trés cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s