Lombalgies-sciatique

Dans l’article qui suit, je me bornerai à décrire les causes les plus fréquentes de vos douleurs lombaires.
D’emblée il faut se rendre à l’évidence pour éviter les traitements inutiles :
il n’y a jamais de cause musculaire à vos douleurs de dos peu importe la localisation de celles-ci !

La cause la plus fréquente = un petit glissement du disque intervertébral vers l’arrière…Capture d’écran 2013-12-20 à 17.10.47 Ce glissement postérieur (protrusion) vient irriter des structures qui sont très sensibles (ligament et dure-mère). Mais attention le disque n’est pas innervé (donc le disque ne peut pas faire mal)

Capture d’écran 2013-12-20 à 17.04.18

Vue postérieure :

Capture d’écran 2013-12-20 à 17.34.36

Le disque irritant des structures très profondes, vous pouvez alors ressentir des douleurs
dans tout ou partie de la zone en rouge ci-dessous

Capture d’écran 2013-12-20 à 17.09.26

Traitement sans entrer dans les détails.
Objectifs :
1. Recentrer le disque (si possible par des techniques manuelles ou des conseils)
2. Lutter contre l’inflammation (anti-inflammatoires par voie orale ou, parfois, péridurale basse)
En effet, l’inflammation est causée par le décentrage du disque.
Donc : commencer un traitement par des anti-inflammatoires  sans recentrer le disque risque de ne pas vous améliorer !

Mais
Parfois les douleurs se présentent comme sur le schéma ci-dessus, puis les douleurs dans le dos s’estompent et d’autres douleurs plus précises s’installent selon un (ou des) territoireS bien précis.

Capture d’écran 2013-07-15 à 18.46.22

Territoires les plus connus = vert, brun, rose.

De quoi s’agit-il (le plus souvent) ?
En fait, le disque qui avait un peu reculé glisse sur le côté et vient comprimer une racine nerveuse (la racine du nerf sciatique est la plus connue et la plus fréquente).

Capture d’écran 2013-12-20 à 17.15.45Détails :Capture d’écran 2013-12-20 à 17.27.36

Pour mettre en évidence la « souffrance » de ce nerf, on lève la jambe pour évaluer s’il « coulisse » bien. C’est le test de Lasègue.

Capture d’écran 2013-12-20 à 17.40.37

Atteinte du nerf sciatique si :

Capture d’écran 2013-12-20 à 18.32.53

Traitement :
– Évaluer si on peut encore recentrer le disque
– Conseils (selon le type de protrusion)
– Anti-inflammatoires par voie orale
– Parfois : péridurale basse

Remarques :
Dans tous les cas le massage est absolument contre-indiqué , car les contractures musculaires ont une fonction : tenter de limiter le glissement du disque. C’est aussi pour cette raison qu’il ne faut pas prendre de médicament    qui détendent les muscles (Myolastan, c’est fini !)
– Il existe bien sûr d’autres causes (articulaires, non-mécaniques, sacro-iliaque…), mais il n’est pas intéressant de détailler tout cela ici.

Par ailleurs, il est essentiel que vous puissiez reconnaître si vos douleurs sont envisagées systématiquement (gage d’un bon diagnostic et d’une bonne prise en charge).
Votre thérapeute doit :
1. Vous demandez de lui raconter votre histoire (vos douleurs et non les explications qu’on leur a déjà données) + votre âge + vos antécédents médicaux.
2. Vous tester longuement et systématiquement (car « il ne sait pas encore »). Voir la vidéo des tests ci-dessous. Ces tests demandent au moins 6 minutes !
3. Émettre une hypothèse.
4. confronter son hypothèse avec les résultats des imageries que vous avez.
5. Évaluer s’il peut (s’il doit) tenter quelque chose pour vous aider ou s’il doit vous orienter (spécialiste, imagerie…)
6. Prendre des notes afin de pouvoir vous suivre objectivement de séance en séance. (possibilité de changer d’hypothèse et de stratégie)
7. Vous donner les moyens de comprendre ce dont vous souffrez. Par exemple : https://orthopedie.wordpress.com/lombalgies/

Examen systématique : remarquez qu’il comporte beaucoup de tests indispensables.

Je tiens à remercier particulièrement Jacques Missotten, Steven De Coninck et Ludwig Ombregt

N’hésitez pas à m’interpeller… Je répondrai !

ACCUEIL

Besoin d’un petit break pas loin de chez vous ?
Face à la mer opale dans un appartement moderne et familial (prix raisonnables)…
Cliquez sur la photo ci-dessous

Capture d’écran 2016-01-25 à 14.51.11

25 commentaires sur “Lombalgies-sciatique

  1. Lina dit :

    Bonsoir, Je souffre depuis bientôt 4mois d une double hernie discal l4 l5 s. Mon neurochirurgien m a donné le choix entre l opération et le traitement conservateur que j ai choisis. Il m’a alors prescris une injection en im de corticoide qui ma considérablement diminué la douleur. Jai perdu 6kilo en changeant radicalement ma maniere de manger et je passais mes soirees a m etirer en regardant les videos de la methode mckenzie.De jour en jour j allais mieux cependant, j’ai gardé des séquelles de la.phase aiguë sous forme d attitude scoliotique du bassin et d une marche avec le dos incliné. Bref je suis devenu tordu avec mon attitude antalgiqueantalgique. Mais je ne peux pas faire autrement car quand je me tiens droite j ai mal et je ressens des fourmillement sur toute ma jambe. Mon médecin m a donc prescrit 12 séances de kiné que j ai commencé lundi et mercredi. Malheureusement la kiné m’a fait des massages assez douloureux et a l heure ou je vous ecris, jai l’impression d être passée sous un tracteur. Sachant que la région concernée est complètement endolorie. Les douleurs nocturnes sont revenues et je déprime de voir que tous les efforts du Début n ont servis à rien. Comment m en sortir ? Sachant que j habite dans un pays où la kinesitherapie est un domaine nouveau, Cordialement lina

  2. annick roux le berre dit :

    bonjour, je souffre depuis 1 mois d’une lombalgie et je me demande si celà va passer, je vais chez le kiné qui me fait la méthode méziére, j’arrive à mieux marcher mais toujours trés mal, et celà commence à me déprimer car j’ai une peur de rester comme celà merçi pour vos réponses

    • Si vous relisez le post « lombalgies » vous comprendrez les raisons pour lesquelles la méthode Mézière aide si peu de gens, malgré son engouement incompréhensible (quoiqu’on constate souvent que les idées simples – dans tous les domaines – séduisent. Mais pour reprendre ce que disait Mencken : « A tout problème complexe il existe une solution simple, rapide…, et fausse »). Par ailleurs, les principes de Mézière ne résistent pas à une analyse critique. Voir post « Mézière ».
      Bref, sans connaître votre âge et l’ensemble de vos symptômes, je peux vous dire qu’il faut beaucoup réfléchir pour avancer une hypothèse quant à l’origine des douleurs. Une fois l’hypothèse posée, il faut réfléchir à ce qui pourrait vous aider… Si le problème est mécanique !!!
      Enfin, sachez que toutes les colonnes évoluent de la même façon : vers plus d’instabilité. Et je vous invite à regarder la vidéo que j’ai composée pour expliquer pourquoi il ne faut pas masser, étirer ou mobiliser une colonne lombaire.
      Sans vous voir, je ne peux rien dire de plus.
      cordialement

      Yves

  3. Veyrié dit :

    Bonjour, j’ai de crises de lmbalgie depuis à peu près 6 mois, au début tous ls mois puis plus souvent. l’IRM a montré une protursion en L4/L5 mais le médecin me dit que c’est très courant et que ça ne génère pas nécessairement des douleurs. J’ai vu plusieurs osthéopathes, qui m’ont évoqué un lien avec le colon et sggéré l’un un régime sans pâtes, l’autre un régime à base de pâtes. J’ai consulté plus récemment un kiné qui pense que mes lombalgies proviennent de problèmes au niveau des cervicales liées à des whiplash consécutifs à des accidents de voitures. Pourtant je n’avais pas eu mal sur le moment et ces accidents me semblaient bénins (pas d’hospitalisation, juste de la carrosserie). J’ai par ailleurs des jumeaux de 2 ans et 4 mois maintenant et la grossesse (petit format, je mesure 1m62 et près 52 kilos) a généré une displasie et totalement affaibli mes abdos. J’ai l’impression que les exercices visant à me remuscler et le travail sur le psoas vont dans le bon sens mais j’ai toujours mal régulièrement, surtout le matin: souvent ça passe pendant la journée mais parfois ça empire et et aucun médicament ne me soulage (anti-inflammatoires, lamaline, tramadol, morphine… beurk). La seule chose vraiment efficace: le bain chaud, mais pas pratique sur mon ieu d etravail 🙂 Je vous serais très reconnaissante de me donner votre avis…
    Bien cordialement,
    Alice

  4. Sarah Snchz dit :

    Bonjour, j’ai 16 ans, je pratique du sport tres frequement et a un plutot bon niveau (athletisme, specialité saut en hauteur) mon dos et surtout mes lombaires sont donc très sollicité et par consequent j’ai tres souvent des douleurs ou courbatures a ce niveau. Mais depuis un mois, une douleur ne passant toujours pas (du mal a lever la jambe gauche sans avoir mal, douleur meme rien qu’en marchant et occasionels engourdissement de la jambe) je vais au medecin, je fais une irm et voici le resultat :
    « Discopathie L4-L5 avec débord discal posterieur assez symetrique type protusion associée a une petite hernie foraminale gauche. Il existe un hypersignal de l’annulus au niveau foraminal gauche evoquant une fissuration de l’annulus a ce niveau. En L5-S1 hypersignal a type fissuration de l’annulus sans hernie ni protusion. »
    Conclusion : Conflit disco radiculaire en L4-L5 par hernie discale postero medio laterale et foraminale gauche.
    Alors voici mes questions: Qu’y a t-il a faire pour guerir et ne plus avoir mal ? Combien de temps cela prendra-t-il ? Pourrais-je toujours envisager du haut niveau dans le sport et la specialité que je pratique ? Et restera-t-il une gene ?
    Merci d’avance pour vos lumieres !
    Cordialement,
    Sarah.

  5. Josiane BAILLON PIGALE dit :

    Bonjour et merci d’avance de nous aider à comprendre . J’ai toujours été ennuyée avec ma colonne vertébrale (limbagos aigus dès l’âge de 18 ans) (hospitalisations avec cortisone) puis hernie discale . Actuellement j’ai un glissement d’une vertèbre et depuis 3 ans c’est très douloureux en permanence , puis invivable depuis 3 mois malgrè 6 Ixprims par jour et cortisone 5 mg (polyarthrite rhum et lupus;hypogammapathie;..) je souffre en permanence à l’arrière des genoux. Difficulté à me déplacer et me baisser…. pas de rémission sur la douleur. Ai vu mon rhumatologue hier qui me fera une péridurale avec cortisone. Puis-je espérer une amélioration car je suis complètement handicapée. Je n’ai plus d’espoir car j’ai tellement souffert que j’ai l’impression que je suis au bout( j’ai une épaule qui devra être opérée , un poignet qui a été soigné par (ponction de plâtre)…. j’ai des bourdonnements dans la tête en permanence (j’ai eu une thyroidectomie totale il y a 3 ans (6 nodules dont 2 dangereux).sans oublier uen cervicalgie !!!!.. j’avoue perdre les pédales car je lutte pour vivre normalement et je peux de moins en moins me déplacer sans être exténuée. Merci de me lire.

    • Bonjour,
      Votre problème est très complexe, car vous souffrez d’une maladie rhumatismale. Pour avancer calmement, il faudrait toujours faire la part de choses : quelles sont les douleurs qui sont en rapport avec le rhumatisme et quelles sont les douleurs en rapport avec des troubles mécaniques relevant de la Médecine orthopédique ? Et ensuite, développer des stratégies de traitement qui tiennent compte de l’origine de chaque douleur. Plus vous demanderez des informations dans ce sens, et plus vous les comprendrez, plus vous aurez de prise sur vos pathologies et mieux vous « vivrez avec ».
      courage

      Yves

      • Josiane BAILLON PIGALE dit :

        Je vous remercie pour votre réponse à mon (mes) problème et je vais reprendre courage. Je n’ai pas d’autre solution que de continuer à me soigner pour tenir debout. Oui c’est étourdissant d’avoir plusieurs pathologies et devoir consulter plusieurs spécialistes pour arriver à synthétiser le tout. Parfois j’ai envie d’abandonner….. mais j’ai ma famille et j’essaie de faire face en relativisant avec les enfants qui souffrent dans le monde. Moi j’ai vécu et je dois être assez forte jusqu’au bout car comme vous dites il y a les douleurs mécaniques et les douleurs inflammatoires (lupus et arthrite rhumatoïde) ….. encore une fois merci pour les bons conseils.

  6. carayol dit :

    Bonjour comment peut on remettre de manière manuelle un disque glissant?
    Les questions de Mathieu n on pas de réponse?
    Car je me pose les même…
    Belle soiré merci

    • Bonjour,

      On peut difficilement décrire les techniques sans les voir (et je ne peux pas me permettre de mettre des vidéos en ligne sauf pour les pros [coin des pros]). Les techniques de Médecine Orthopédique Générale se font TOUJOURS SOUS traction (très courtes et très intenses), mais il faut au préalable tester si la traction seule améliore ou empire le patient. Ensuite, selon le schéma mécanique précis du patient il faut enchaîner une série de techniques sous traction en évaluant l’effet (bénéfique ou non) après CHAQUE technique.
      Vous pouvez consulter la page https://orthopedie-pour-tous-vos-douleurs.com/le-docteur-james-cyriax/</a> où vous trouverez quelques images de Cyriax en action.

      Cordialement

      Yves

  7. Matthieu dit :

    Bonjour Yves. Après lecture de cet article on comprend comment un glissement du disque engendre des contractures projetées en venant irriter des nerfs. Que faire alors si le recentrage du disque n’est pas possible? Ormis la protusion au semble être la cause la plus courante, quelles sont les autres causes envisageables. Enfin quel professionnel de santé en France serait susceptible de recentrer un disque? Kiné, ostéo, médecin généraliste?
    En vous remerciant pour votre réponse.
    Cordialement

  8. Bricca Cécile dit :

    Bonsoir, merci pour ce site si bien détaillé.
    Je souffre d’une protusion discale sur L4L5 depuis 6 mois après deux mois de spinning que j’ai évidemment stoppé dès la persistance des douleurs. Aucune amélioration avec brufen, idem avec mobic. Je viens d’avoir une infiltration sous scanner, j’ai ‘bien senti’ la piqûre’, me donnant vraiment l’impression qu’il était au bon endroit. Je ne peux pas dire que j’ai toujours aussi mal mais la douleur persiste en position debout prolongée. Il y a 5 jours que j’ai eu l’infiltration…puis je encore espérer une amélioration? ou l’effet est immédiat?
    Encore une question : je n’ai pas trouvé la réponse…la protusion peut-elle se résorber?

    Merci Bien à vous

    Cécile

    • orthopedie dit :

      La protrusion se résorbera avec le temps, mais souvent les « petites » protrusions sortent et rentrent souvent et pendant de longues années… Il vaut mieux parfois souffrir d’une « grosse » protrusion.
      Pour le reste, il y a beaucoup de confusion dans ce que vous écrivez. Vous ne souffrez pas d’une protrusion, vous avez mal et il faudrait préciser la localisation et le rythme de ces douleurs afin de deviner la cause et afin de voir s’il y a correspondance entre ce qu’on voit à l’imagerie et ce que vous décrivez. Ensuite, vous me parlez d’une infiltration, mais ce que vous écrivez ne me permet pas de savoir exactement de quelle infiltration il s’agit…
      Au plaisir.

      Yves

      • Bricca Cécile dit :

        oui, pardon, mon vocabulaire n’est pas correct en terme médical, je n’y connais rien, je n’avais d’ailleurs jamais entendu ce mot « protusion discale » avant que mon médecin le cite.

        Selon le résultat médical du scanner, il est dit :en L4-L5, il existe une protusion discale para-médiane droite venant en contact des racines L5 et refoulant L5 à droite, la surface endocanalaire est réduite à 0.80 cm² »

        et donc, effectivement, je ne « souffre » pas d’une protusion, mais elle est quand même responsable des douleurs ressenties dans la hanche et la jambe gauches selon les jours . La position debout prolongée est très douloureuse, ainsi que les balades (genre shopping…le comble pour une femme :o) )

        Face à l’inefficacité des anti-inflammatoires oraux, j’ai donc reçu une infiltration sous scanner dans le dos, à l’endroit de la protusion je présume car la piqûre était assez douloureuse. J’ai vraiment eu l’impression que le médecin piquait au bon endroit.

        D’après l’expérience d’un collègue, il m’a confirmé aujourd’hui avoir eu quelques crises aigues dans les jours suivants l’infiltration et ensuite, la douleur a disparu. Cela ressemble assez à ma propre expérience, j’espère donc aller mieux.

        Merci d’avoir pris le temps de me répondre

        Bien à vous

        Cécile

  9. esnault dit :

    Encore moi j’ai pris l’initiative de prendre un rendez vous au CHU de Nantes chez un neurochirurgien (le 25/02/2014).Au cas ou les infiltrations ne foctionneraient pas. Part contre je constate que certaines personnes se font opérer d’une hernie soir part un neurochirurgien ou part un podologue?????quel différence??Dans le classement du nouvel observateur des etablissement hopitaux,cliniques…. le meilleur hopital en chirurgis du rachis est à bordeaux ou Paris…..faut il aller si loin pour trouver des bons praticiens??….Peut etre n’en aurais je pas besoin???lol Merçi

    • orthopedie dit :

      Les opérations pour hernies se font soit par un neurochirurgien soit par un chirurgien orthopédiste.
      Sachez qu’on ne pense à une opération qu’à partir du moment où on a épuisé tous les autres moyens ET qu’on ne contrôle pas la douleur.
      Ne courez pas la France… si vous avez confiance en votre médecin généraliste, il doit rester la tour de contrôle de votre problème.

  10. esnault dit :

    Il semblerais que le rhumathologue veuille me faire 3 infiltrations péridurales espacées de 24 ou 48h ou ????je suis désepérer et j’avoue que j’ai peur de ces infiltrations et d’une éventuelle opération mais que de souffrances…..je continue les anti-inflammatoires de peur de ne pas pouvoir supporter les douleurs et de devoir me faire ospitaliser….vous etes un rayon de soleil dans un moment particulierement difficile ….le rhumato m’à dit mal au dos un jour mal au dos toujours et m’à rappeler qu’il ne s’agissais pas d’un cancer…..ça n’empeche que ça fait souffrir et un peu peur pour la suite.Je lui ai dit qui si je le mordias aussi fort que j’avais mal il comprendrais….

    • orthopedie dit :

      il semblerais que le rhumathologue veuille me faire 3 infiltrations péridurales espacées de 24 ou 48h ou ????
      J’ai bien compris, mais je vous répète qu’il n’y a pas de consensus de vocabulaire à propos de la péridurale… Il faudrait donc savoir exactement ce qu’il veut faire.
      je suis désepérer et j’avoue que j’ai peur de ces infiltrations et d’une éventuelle opération mais que de souffrances…..je continue les anti-inflammatoires de peur de ne pas pouvoir supporter les douleurs et de devoir me faire ospitaliser….vous etes un rayon de soleil dans un moment particulierement difficile ….
      le rhumato m’à dit mal au dos un jour mal au dos toujours.. Il y a une grande différence entre les douleurs que vous décrivez et des douleurs inévitables liées au vieillissement et qui s’atténuent en bougeant.
      et m’à rappeler qu’il ne s’agissais pas d’un cancer… Bref, c’est pas grave, quoi !
      ça n’empeche que ça fait souffrir et un peu peur pour la suite.Je lui ai dit qui si je le mordias aussi fort que j’avais mal il comprendrais…. bonne idée 😉

  11. esnault dit :

    Bilan exact scanner:Débord foraminal gauche en L4-L5 et début de hernie foraminal droite en L5-S1.Arthrose inter-apophysaire postérieure.

  12. esnault dit :

    bonjour j’ai une hernie discale l5s1 et une dicopathie en l4….pas d’amélioratio depuis le 22/09/2013(2 mois d’anti inflammatoires) donc sejour en rhumatologie de 8 jours scanner,radio du bassin (tendinite à droite et « taches » du à hyperactiviteé.Pendant mon séjour paracetamol 1grammes 4x par jour me soulage à peine .Le rhumoto décide de me faire sous radio l’équivalent d’1 infiltration sous forme de 4 piqures au niveau du sacrum…aprés 10 jours de grosses douleurs (acti skénan 5mg plus dolipranne 1gr toutes les 4h).Je revis 2 semaines et là l’inflamation reviens (lombafessalgie).je suis à nouveau sous médicaments et on me propose lors d’un nouveau séjour de 8 jours 3 infiltrations péridurales…..??qu’en pensez vous ??je SOUFFRE LE MARTHYR le médecin dit que je fais une dépression j’essaie de lui faire comprendre que j’ai simplement mal.Merçi dans l’attente de votre réponse .Cordialement

    • orthopedie dit :

      1. Le rhumato décide de me faire sous radio l’équivalent d’1 infiltration sous forme de 4 piqûres au niveau du sacrum. De quoi s’agit-il exactement ?
      2. Les douleurs liées à la hernie passeront. Le traitement consiste à accélérer le dessèchement du disque et à contrôler l’inflammation qui augmente la pression dans le canal rachidien.
      3. 3 infiltrations péridurales : De quoi s’agit-il exactement ? Normalement si on fait une péridurale basse, on n’en refait une que si la première a amélioré le patient d’au moins 50 % après 8 jours. Mais attention on utilise le mot « péridurale » à tort et à travers. Donc il faut savoir ce qu’on voudrait vous faire.https://orthopedie.wordpress.com/la-peridurale-basse/
      4.Il faudrait toujours demander à un médecin s’il a déjà eu mal au point de vouloir se suicider avant de décider qu’il nous prendra en charge 😉

      • esnault dit :

        merçi de votre réponse rapide çi joint plus de précisions.La conclusion de mon hospitalisation du 21/11/2013 est la suivante:lombafessalgie droite,bilan de rhumatisme inflammatoire négatif.Probable processus dégénératif.Pas de syndrome rachidien.Pas de signe de la sonnette.Pas de lasègue,pas de léri.probable tendinite du moyen fessier associée.SAcro illiac normal.Tentative d’une 1ere infiltration apophysaires postérieures.Pas de radiculalgie franche justifiant la réalisation d’infiltrations péridurales.Traitement de sortie Zima D car taux bas,paracetamol 6 comprimés de 500mg/jour et suite à l’infiltration et aux vives douleurs qui ont suivies Acti skenan 5mg toutes les 4h.En résumé suis à nouveaux sous anti-inflammatoires depuis 10 jours plus anti douleurs.Dois je retourner en rhumathologie pour faire ces 3 infiltrations peridurales au niveau je pense de ma hernie L5S1….Je ne suis pas sure que ça résolve mon probléme ,si vous me dites que ça peux l’assécher je veux bien souffrir encore un peux……Cordialement!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s