Tous mes vœux pour 2015

Que 2015 soit pour chacun l’occasion de retrouver l’aube, en nous et autour de nous. Et de la redonner en partage.

Les mondes disparus qui nous ont donné naissance. Des empreintes de pas d’il y a 800 000 ans qui apparaissent soudain, l’an dernier, sous une pluie battante. Une lignée humaine inconnue que révèle l’étude d’un minuscule fragment d’os trouvé dans une caverne. La musique du vent dans les monuments de pierre, et le chant des flûtes et des rhombes, il y a plus de 35 000 ans.
D’autres musiques qui viennent du fond des âges. Le chant de la baleine qui parcourt les océans. L’appel de la chauve-souris dans la nuit, dont l’écho dessine les contours du monde. Le chant qu’apprend l’oiseau avant de naître. Les origines du langage.

Notre naissance, dans la lumière chaude du matin. Quand la seule chose que nous savons de l’amour, chante Emily Dickinson, est que l’amour est la seule chose qui existe.
Retrouver l’aube, partout, partout, partout, dit Pascal Quignard.
Retrouver la lumière de l’aube, en nous et autour de nous. Et la redonner en partage.

Toute la vie nous est donnée avant que nous la vivions. Mais il faut toute une vie – il faut peut-être plus – pour devenir conscient de ce don. Toute la vie nous est donnée chaque seconde.
Le monde commence aujourd’hui […]
Oh ! s’éveiller chaque matin – et pourquoi pas chaque minute – et regarder le monde qui commence.
Jacques Lusseyran : Le monde commence aujourd’hui

Comment imaginer ce que seraient nos vies, sans l’illumination des vies des autres ?
James Salter : Light years

Et chacun toucha le visage de l’autre pour lire ce qui n’y était plus.
Anne Michaels Correspondences : A poem and portraits

Extraits de : « Sur les épaules de Darwin. Retrouver l’aube. Jean-Claude Ameisen 2014 »

« La manifestation clinique du désir mimétique, c’est la rivalité. Comme l´imitation est de toutes les faiblesses celle qu´on a le plus de mal à avouer, elle ne s´annonce jamais comme telle. Le patient accuse son modèle de vouloir lui voler poste, épouse, identité, trahissant à rebours l´altérité subreptice qui le traverse. Sortir de l´impasse rivalitaire implique alors de prendre pleinement conscience de sa propre dépendance et d´avouer sa dette envers le désir de l´autre. Travail difficile, qui exige du psychothérapeute une acuité psychologique et psychopolitique considérable et du patient de surmonter progressivement son orgueil originel »
Jean-Michel Oughourlian
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Michel_Oughourlian
« Notre troisième cerveau »


René Girard

Capture d’écran 2014-12-24 à 14.55.01

Yves S

ACCUEIL

3 commentaires sur “Tous mes vœux pour 2015

  1. Marie dit :

    Bon Noël et bonne année 2015 Yves

    • Monsieur,
      Je vais bien sûr vous placer en « indésirable »(c’est un mot qui convient en la circonstance). Ceux qui suivent ce site ont l’habitude de la courtoisie, de la patience et du respect. Ils tentent d’être humain. Il n’y aurait pas eu Camus comme homme, écrivain combattant sans la phrase de son père : « Un homme, ça s’empêche ». Bien sûr, à chacun son rythme. Mais il faudra suivre le vôtre hors de mon site. Je m’excuse pour vous auprès de Marie.
      Yves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s