Centres d’« algologie ». Ce qu’ils pourraient coûter !

En Belgique « on » a décidé de créer 26 centres supplémentaires d’« algologie » en juillet 2013 (il y en aura donc 35… pour 940 000 douloureux chroniques en Belgique). Ces centres vont bientôt sortir de terre…
Mais : lisez la fin de l’article : on commence à se gratter la tête pour savoir comment on va les financer : https://orthopedie.wordpress.com/2014/06/30/centres-d-algologie/
Remarquez bien qu’on ne parle nulle part de traitement des causes, car l’enseignement de la Médecine Orthopédique Générale n’existe toujours ni en médecine ni en kinésithérapie.

Donc : 940 000 patients douloureux chroniques répartis dans 35 centres = près de 37 000 patients par centre.
Si chaque patient est reçu deux fois une heure sur l’année : les professionnels consacreront 74 000 heures. Sachant qu’un salarié travaille plus ou moins 35 heures (à peu près 1400 heures par an) chaque centre d’« algologie » devra engager près de 53 personnes à temps plein (dont, d’après l’article, beaucoup de psys).
Il y aura donc dans un an ou deux près de 1900 personnes pour « s’occuper » des douloureux chroniques en Belgique s’ils ne s’en occupent que deux heures. Si 4 heures : 3800 professionnels. Si 8 heures : 7600 professionnels. Bref : une industrie que nous payerons tous.

Mais l’examen clinique de base de l’épaule (12 tests + 1) n’est toujours pas enseigné aux médecins de médecine générale et lorsqu’on demande au patient le diagnostic proposé par le médecin, il sort les protocoles des RX, écho, RMN…
https://orthopedie.wordpress.com/epaule-examen-et-schema-capsulaire/
Je prépare un article qui annonce pire que tout cela. Car, en Belgique, on met le paquet sur la prévention en fonction de chaque métier (tendinite, lombalgies, cervicalgies)…
Le programme apparemment très ambitieux, mais comment ne pas réagir à l’absence totale de structure consistante pour soigner !

Derniers chiffres interpellant : 940 000 patients douloureux chroniques en Belgique…

Si chaque patient est écouté (examiné, si tout va bien) pendant 10 heures, les 35 centres leur consacreront 9 400 000 heures…

Si chaque « thérapeute » preste 1400 heures par an, il faudra 6700 professionnels (sans compter les secrétaires, les techniciens de surface, les informaticiens, les « bricoleurs de tout ordre)… Bref, on peut tabler sur un « marché » de plus de 10 000 personnes. Soit : un travailleur pour 94 personnes.
Ces 10 000 personnes coûteront au moins 5000 euros par mois à la communauté, soit 50 000 000 d’euros… Sans compter les frais d’amortissement du matériel [informatique et autres] + les bâtiments : certains connaisseurs parlent de 50 000 000 euros. Total : 100 000 000 euros.

Autrement dit : les 940 000 patients douloureux chroniques coûteront par an 100 000 000 euros si chaque patient est « reçu » 10 heures. Si 40 heures [soit : une séance par semaine] : ces douloureux chroniques coûteront 400 000 000 d’euros par an.
Mais ces chiffres sont à revoir, car le tarif horaire de chaque professionnel n’atteindrait que 10 euros de l’heure selon ces calculs. Or un mécanicien automobile ne travaille pas en dessous de 40 euros de l’heure. Donc, il faudrait au moins multiplier le chiffre par 4 ou par 5.
Par 4 : 1 600 000 000 d’euros.
Par 5 : 2 000 000 000 d’euros – 2 milliards d’euros par an [soit 2127 euros par patient]…

Actuellement en Belgique, chaque patient a droit à 18 séances de kiné par an remboursées plus ou moins à 15 euros [soit 270 euros par an]. Autrement dit, en rechignant à soigner le patient en Médecine Orthopédique Générale et en misant sur l’« algologie » on s’expose à ce que chaque patient coûte presque 10 fois plus cher qu’actuellement, sans tenir compte de ce qu’il coûte [ou a déjà coûté] à la société [jours d’absence, médicaments, inefficacité au travail…].

Sans négliger ce que disent les pros : « les patients arrivent dans ces centres en général après 9 ans »… Dans quel état physique et psychique ? En ayant déjà épuisé combien de « thérapies » ou pseudo-thérapies » ? En ayant manqué combien de jours de travail ? En ayant consommé combien de boîtes d’antidouleurs ou d’antidépresseurs ??????

Rappelons que ces centres d’algologie auront comme méthode « l’approche bio-psycho-sociale » du patient afin de « donner du sens à la douleur»   😉

https://orthopedie.wordpress.com/2014/06/30/centres-d-algologie/

À suivre donc.
Yves

Un commentaire sur “Centres d’« algologie ». Ce qu’ils pourraient coûter !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s